Culture

MERCREDI CULTURE Les Rencontres d’été de la Chartreuse de Villeneuve sous le signe du manifeste

La 45ème édition des Rencontres d’été de la Chartreuse de Villeneuve se tiendra du 6 au 24 juillet.

Catherine Dan, directrice de la Chartreuse de Villeneuve (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Le programme a été dévoilé il y a quelques jours par la directrice de la Chartreuse Catherine Dan. Un programme avec pour dénominateur commun le manifeste.

« C’est une question très emblématique de l’histoire de l’art et de la pensée, la manière dont les manifestes cherchent à interroger la société et les choses qui nous semblent immuables », explique Catherine Dan. L’idée d’en faire le thème des Rencontres d’été est venue avec le collectif d’auteurs Traverse. Six auteurs passés par la Chartreuse qui proposeront une carte blanche multiple lors des Rencontres, avec six lectures, deux soirées (« En cours de manifeste #1 » et « Faites l’amour ») et un concert du groupe PhanTTom.

Le programme

Collectif toujours, avec « Totem(s) », restitution d’un an et demi de travail mené à la Chartreuse entre sept compositeurs et six auteurs venus de toute l’Europe. « Ils ne se connaissaient pas et se sont constitués en binômes pour créer de petites formes opératiques qui créent un parcours de nuit dans la Chartreuse et dans le monde de la musique contemporaine », note Catherine Dan, tout en précisant qu’il ne s’agit « pas uniquement d’un travail de recherche mais d’un travail grand public. »

Comme chaque année, les Rencontres accueilleront deux spectacles du Festival d’Avignon. On y retrouve « Summerless », de l’Iranien Amir Reza Koohestani, en Iranien sous-titré. « Une histoire très belle et très simple avec des personnages très forts pour un regard sur la société civile iranienne », présente la directrice. Le second spectacle du Festival sera « Et pourquoi moi je dois parler comme toi ? » de et avec Anouk Grinberg. À partir « de textes écrits dans leurs années d’enfermement par des personnes considérées comme inadaptées », ajoute Catherine Dan.

Ariane Ascaride et Didier Besace viendront lire Aragon avec « Il y aura la jeunesse d’aimer », « une manière de rendre hommage à ce grand homme qu’a été Jack Ralite, qui venait à la Chartreuse tous les ans et aimait beaucoup Aragon », explique la directrice. Membre du Parti communiste français, engagé pour la culture, ancien ministre, Jack Ralite est décédé en novembre dernier. Une projection de sa déclaration des droits de la culture sera projetée à l’issue de la lecture.

La série « Un jour, un auteur », sera également de retour avec quatre spectacles. Deux étrangers, avec la Maison Antoine-Vitez, centre international de la traduction théâtrale, et le théâtre national de Strasbourg, en la personne de l’Anglaise Zinnie Harris et de l’Allemand Nis-Momme Stockmann, et deux Français, Fabien Arca et Valérie Zenatti, autour de son roman « Jacob, Jacob ».

Les « Jeunes en Chartreuse » sont également au programme, avec des lectures des classes théâtre du Grand Avignon dirigées par Christian Giriat, tout comme les rencontres professionnelles, rendez-vous attendu chaque année. Deux expositions seront également visibles pendant ces Rencontres, « Le lisse et le strié » d’Émilie Losch et une extension de cette exposition sous forme de labyrinthe, regroupant une douzaine d’artistes en partenariat avec Échangeur 22.

Bref, un programme riche et accessible artistiquement et financièrement : les lectures sont gratuites, les soirées à 5 euros et les opéras à 9 euros. Un positionnement revendiqué par Catherine Dan : « on reste volontairement sur des tarifs modestes pour inciter un public le plus large possible à découvrir l’écriture contemporaine. »

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Plus d’informations ici.

Etiquette

Thierry Allard

31 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité