A la uneFaits Divers

GARD Enquête pour assassinat après la mort d’une femme tuée d’une quinzaine de coups de couteau

Le procureur Eric Maurel, et le commandant Laurent Rougès de la compagnie de Vauvert, aujourd'hui lors d'un point presse. ¨Photo B.DlC/ Objectif Gard

 

Un jeune homme de 22 ans est ce vendredi soir, en prolongation de garde à vue, à la compagnie de gendarmerie de Vauvert en charge de cette enquête pour "assassinat". Une femme de 39 ans a été retrouvée morte sur un terrain, jeudi en soirée, sur la commune de Sommières. L'agresseur comme la victime sont originaires de la Drôme.

Jeudi soir, à 17h05, un jeune homme se présente au commissariat de Montélimar et s'accuse d'un meurtre. Il affirme avoir tué une femme qu'il a ensuite abandonnée dans un terrain. " Il parle d'eau, d'un étang, d'un chemin cabossé, de coin isolé à Sommières", affirme le commandant Laurent Rougès, patron des gendarmes de la compagnie de Vauvert. Les recherches débutent et un corps est retrouvé un peu plus tard dans la soirée de jeudi grâce aux indications de l'auteur présumé qui s'est rendu aux autorités.

Cet homme de 22 ans, qui vit chez ses parents, dans un village de la Drôme proche de Valence, aurait véhiculé, mardi, une auto-stoppeuse qu'il ne connaissait pas. Il aurait aperçu sa future victime, près de l'autoroute à Montélimar. Elle souhaitait "descendre" vers Sommières dans le Gard, pour voir des proches. Le conducteur prend le chemin du Gard, il est même aperçu, mardi en soirée, en train de manger dans un restaurant de Sommières avec cette femme, guide touristique dans la Drôme.

Mais que c'est-il passé ensuite ? A-t-il tué la jeune femme d'une quinzaine de coups de couteau dans la voiture ? à l'extérieur ?

"Il donne des explications cohérentes, mais surprenantes. N'importe quelle femme, n'importe où, aurait pu être victime des agissements de cet homme ce jour-là"  explique Eric Maurel, le procureur de la république de Nîmes, patron de l'enquête qui refuse pour l'instant de donner trop de précisions.

La victime sera retrouvée, le jeudi soir, deux jours après sa mort, sur un terrain de Sommières, en état de décomposition. "Elle était habillée et la personne placée en garde à vue précise que la rencontre entre-eux était totalement fortuite. Il est venu dans le Gard, puis selon ses déclarations, il est reparti dans la soirée dans la Drôme avec sa voiture. Son véhicule a été saisi et sera expertisé. Un couteau de chasse a été retrouvé à l'intérieur", complète le Procureur Maurel.

Boris De la Cruz

 

Etiquette

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité