Faits Divers

JUSTICE Pelouse des Costières : Nîmes Olympique mis en examen pour complicité de favoritisme

La pelouse du stade des Costières. (Photo Baptiste Manzinali / Objectif Gard)

Rani Assaf, le président du Nîmes Olympique s’est retrouvé, bien malgré lui, impliqué dans un dossier judiciaire qui défraye la chronique judiciaire depuis quelques années. En qualité de président du club, il a dû répondre à quelques questions des magistrats instructeurs sur la gestion du dossier de la pelouse du stade, ce matin au Palais de Justice de Nîmes. Il s'est vu signifier la mise en examen de la personne morale "Nîmes Olympique" pour "complicité de favoritisme" et le statut de témoin assisté pour "recel de détournement de fonds publics".

Le président actuel du club de football de Nîmes qui est monté cette saison en Ligue 1 s'est retrouvé devant la juge d'instruction en charge du dossier dit " de la pelouse des Costières". Un dossier pénal, avec une information judiciaire ouverte depuis 2012 sur les conditions de réfection de la pelouse du stade en 2011 et d'un éventuel appel d'offre qui aurait du être initiée à ce moment-là.

A l'époque des faits reprochés par la justice, Rani Assaf, l'actuel président n'avait aucune responsabilité dans le club. Il a été entendu, en sa qualité de président de la personne morale.

Quatre autres personnes sont mises en examen depuis des années dans cette affaire. Le président de l'époque Jean-Louis Gazeau, son fils Alain, un dirigeant de l'époque et l'ancien adjoint au sport, aujourd'hui adjoint aux finances de maire de Nîmes, Pascal Gourdel*

*Toute personne est innocente tant qu'elle n'a pas été définitivement condamnée par une juridiction.

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

A lire également

Close
Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité