A la uneEconomiePubli Reportage

NÎMES Océan mise sur l’avenir et sur ses salariés

Publi Reportage

Christine et Émilien sur le site de Nîmes de la SAS Océan Photo : AS/ObjectifGard

La S.A.S Océan intervient dans les domaines de la propreté urbaine, la collecte des déchets ménagers, la collecte sélective, ainsi que la prise en charge, la valorisation et le traitement des déchets industriels. Vingt ans après son installation, l'entreprise vient d'investir fortement pour renforcer son site Nîmois et anticiper l'avenir.

Installée à Nîmes depuis sa création, cette entreprise familiale carbure à l'efficacité et au bien-être de ses salariés. Formation régulière, mutuelle renforcée, prévoyance en matière de maladie professionnelle, participation financière au résultat de l'entreprise, sans oublier le concours d'un comité d'entreprise actif : Océan sait mettre les petits plats dans les grands pour fidéliser ses 170 salariés !

Océan va même plus loin. Depuis quelques jours, son centre technique et son siège sont regroupés sur un seul et même site à l'ancienne route d'Avignon à Nîmes. L'occasion d'un agrandissement de locaux qui avoisine les 10 000 m2. L'opportunité surtout de rassembler l'ensemble du personnel au même endroit. "C'est beaucoup plus facile pour le dialogue social. Et puis vous savez, moi, je connais tous mes salariés même s'ils sont nombreux. J'aime passer quelques minutes avec chacun quand je les croise au début ou à la fin de leur journée", raconte Émilien Marcos, le président de la SAS Océan, pas peu fier de nous offrir une visite guidée de son entreprise.

Photo : AS/ObjectifGard

Pour un coût de 1,1 million d'euros, l'entreprise a choisi de miser sur l'avenir. Associée à l'investissement en recherche et développement, la pépite Nîmoise s'est dotée d'équipements et de machines respectueux de l'environnement et performants : véhicules électriques, machine de nettoyage dernière génération...

Photo : AS/ObjectifGard

Elle a même mis en place son propre réseau électrique qui lui assure une véritable autonomie et fait baisser la facture. Elle peut ainsi recharger l'ensemble de ses véhicules électriques et leur assurer à chacun environ 110 km d'autonomie. Pour accueillir l'ensemble de la flotte des véhicules, 127 places de parking flambant neuves viennent d'être créées. De la même façon, un parking dédié aux salariés a été réalisé.

Photo : AS/ObjectifGard

Une entreprise éco-exemplaire

Si planification, organisation et efficacité sont au quotidien les maîtres mots de l'entreprise nîmoise, en matière de protection de l'environnement, dans le sillage d'un personnel très impliqué et d'un patron qui ne l'est pas moins, l'exigence monte encore d'un cran pour se conjuguer sur le mode... "participe présent". Pour Émilien Marcos, il est indispensable de s'assurer que le traitement des eaux usés soit parfaitement assuré : "nous devons éviter tout mélange avec les effluents industriels. Nos procédés sont drastiques et méticuleux : on procède systématiquement à une décantation et séparation des eaux usés."

Par ailleurs, afin d'être en conformité avec la législation, en matière de rejet et ainsi obtenir les arrêtés d'autorisation, d'autres projets sont en cours comme la réalisation d'une toiture au-dessus de la station de lavage pour l'évacuation des déchets. "C'est tout bête mais cela évite que les eaux de pluie viennent surcharger le réseau des eaux usées", nous explique le patron d'Océan.

Photo : AS/ObjectifGard

Investi auprès de ses salariés, durablement ancré dans la vie associative avec plus de 150 000 euros de sponsoring annuel divers et varié, le Monsieur Propre de Nîmes fait confiance également aux TPE locales multi-services pour mener à bien les petits travaux de finition du site remis au goût du jour : "j'attache une grande importance aux rapports humains. Quand une TPE vient frapper à ma porte, spontanément, j'ai envie de lui confier du travail. Et c'est d'autant plus le cas quand l'entreprise que nous faisons intervenir est investie dans la cause sociale. Notamment les entreprises qui œuvrent en direction des jeunes en parcours d'insertion."

Pour Océan, si la vie n'est pas toujours un long fleuve tranquille, 2018 n'est qu'une étape et entre marchés perdus -pour Océan ce n'est pas la mer à boire ! - et remportés, et quelques belles surprises à venir, la société nîmoise ne compte pas en rester là. Et même si, depuis longtemps solidement installée dans le paysage industriel local, Océan ne fait pas de vague tout en surfant sur les idées et les technologies de son époque, nous n'avons pas fini d'en parler...

Etiquette

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité