A la uneActualitésPolitique

GARD RHODANIEN Yves Cazorla : « j’ai une grosse colère contre le président de l’Agglo »

« J’ai été silencieux quelque temps, mais ça suffit » : dix jours après le conseil communautaire de l’Agglo du Gard rhodanien qui a vu sa commune de Laudun-l’Ardoise éjectée de l’exécutif intercommunal, le maire Yves Cazorla s’exprime.

Le maire de Laudun-l'Ardoise Yves Cazorla (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Un vote que le maire de Laudun-l’Ardoise ne digère pas, sa commune étant la troisième la plus grande de l’Agglo et son principal pôle économique.

« Je ne vois pas où on s’est plantés »

Et pourtant, Yves Cazorla affirme avoir « tendu la main » au président de l’Agglo Jean-Christian Rey : « il m’a dit que je devais intégrer la majorité et signer la charte, mes collègues étaient d’accord, on lui a dit qu’on le ferait mais à condition qu’on puisse donner notre point de vue, et le président nous a dit OK. Alors on est rentrés dans la majorité. » Et par la suite, « on n’a fait aucun faux pas : on a voté le budget, on a signé la charte, je ne vois pas où on s’est plantés, affirme le maire. Si on a fait ça, c’est qu’on doit des comptes aux laudunois et aux l’ardoisiens. »

En vain, puisque ce sera le maire de Vénéjan Bruno Tufféry, soutenu par la majorité, qui sera élu à l’issue d’un vote à bulletin secret. Pour Yves Cazorla, c’était écrit : « pendant l’élection municipale, Jean-Christian Rey a soutenu Philippe Pecout (l’ancien maire et son concurrent lors de l’élection, ndlr), ce qui n’est pas normal de la part d’un président d’Agglo, qui aurait dû avoir un peu de réserve. Le candidat élu n’était pas celui qu’il voulait. » Pour Yves Cazorla c’est clair : si Philippe Pecout avait été élu, il aurait obtenu la vice-présidence attribuée en 2014 à son ancien adjoint Bernard Pasquale.

À partir du moment où un autre candidat était soutenu par l’exécutif, le maire de Laudun-l’Ardoise ne se faisait plus d’illusions : « je savais que je ne serais pas élu vice-président, mais je voulais voir à quel point, et Jean-Christian Rey a eu très peur, et il n’a plus la majorité absolue. » Le calcul fait par le Laudunois est simple : Bruno Tufféry a été élu avec 38 voix, contre 29 pour Yves Cazorla, 7 bulletins blancs et 3 absents sans procuration, « donc 39 élus n’ont pas voté pour le candidat de Jean-Christian Rey, conclut Yves Cazorla. La majorité est fissurée, c’est une première. Il faut que Jean-Christian Rey se remette un peu en question, écarter Laudun-l’Ardoise, ça n’a pas plu à tout le monde. » L’édile regrette également de ne pas avoir pu jouer le rôle de « modérateur » entre l’exécutif et l’opposition, avec qui il entretient de bons rapports. Jusqu’à passer pour un cheval de Troie dans l’exécutif ? « Il fallait qu’il prenne le risque, l’Agglo n’est pas la maison de Jean-Christian Rey », tonne le Laudunois.

« Laudun-l’Ardoise est mise à l’écart, c’est clair »

Yves Cazorla n’a donc pas obtenu la vice-présidence de l’Agglo, mais ce n’est pas tout : « la cabale continue, mercredi en conseil syndical du SIVU (Syndicat intercommunal à vocation unique des Massifs du Gard rhodanien, ndlr) le président a proposé un candidat pour reprendre la vice-présidence de notre commune et il ne m’a pas appelé, ça a été sûrement discuté avec Jean-Christian Rey. » Bref, « Laudun-l’Ardoise est mise à l’écart de l’Agglo et des syndicats, c’est clair », lance Yves Cazorla, qui dit ressentir « une grosse colère contre le président de l’Agglo. »

Pour autant, le maire et ses conseillers communautaires restent dans la majorité, « mais on défendra nos points de vue, on va être dynamiques pour notre territoire et on ne laissera pas l’Agglo dicter notre conduite. » Quant aux grands projets qui concernent à la fois la commune et l’Agglo, comme la déviation de l’Ardoise, l’Ardoise éco fret ou encore la déchetterie, « on verra comment ça va se passer », élude Yves Cazorla. 

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Etiquette

Thierry Allard

31 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité