Faits Divers

NÎMES Harcèlement dans une association du Mas de Mingue : la responsable condamnée

Dans la salle d'audience du tribunal correctionnel de Nîmes. Photo  / Objectif Gard

Une femme qui gérait l'association "la Pléiade" au quartier du Mas de Mingue à Nîmes a été condamnée, ce vendredi matin par le tribunal correctionnel, à 3 mois de prison avec sursis et près de 3 000 euros sur l'action civile.

Elle est reconnue coupable de harcèlement sur troissalariés de l'association. Elle est sanctionnée précisément pour " harcèlement moral, propos ou comportements répétés ayant pour objet ou effet une dégradation des conditions de travail pouvant porter atteinte aux droits, à la dignité, à la santé, ou à l'avenir professionnel d'autrui commis du 1er janvier 2013 au 31 décembre 2015 à Nîmes", époque où elle était la directrice de cette structure qui fonctionne avec l'argent public de l'État et des collectivités. Une association qui oeuvre au quotidien auprès des personnes et des enfants défavorisés, dans le soutien scolaire notamment.

Il était reproché à la responsable de la structure des propos déplacés et des ordres avilissants donnés à ses subalternes. À l'audience, un employé avait affirmé avoir été obligé, sur les ordres de sa chef, de ramasser les poils de cette dernière après une séance d'épilation ! Des faits de harcèlement que la directrice réfute catégoriquement. Le tribunal correctionnel de Nîmes a rendu son délibéré ce matin, alors que l'audience s'est tenue il y a quinze jours.

B.DlC

Etiquette

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité