ActualitésSociété

CENDRAS Le village passe à l’éclairage LED

Un chantier d'envergure !

Adrien Chapon, Stéphane Garnier et Sylvain André. Photo Élodie Boschet/Objectif Gard

La commune de Cendras, peuplée de 1 800 habitants, modernise son éclairage public pour passer au 100% LED d’ici l’automne.

C’est un chantier d’envergure qui vient d’être lancé à Cendras. 312 points lumineux et 19 armoires vont être changés pour bénéficier d’un matériel LED, avec des horloges astronomiques permettant des baisses d’intensité et des coupures. L’avantage est double : la facture énergétique va diminuer et l’environnement ne s’en portera que mieux.

La consommation d’électricité divisée par cinq

« Nous allons réaliser 12 000€ d’économies par an sur la facture EDF et 15 000€ lié à l’entretien », précise le maire, Sylvain André. Dans certains quartiers de la commune, les lumières baisseront d’intensité à partir de 22h avant une coupure de six heures pendant la nuit. En revanche, les secteurs les plus urbanisés resteront éclairés pour des raisons de sécurité. « L’objectif, explique Adrien Chapon, gérant du bureau d’étude Cèdre en charge de la maîtrise d’œuvre du projet, c’était de connaître les usages de la commune pour donner la bonne quantité de lumière au bon endroit et au bon moment. Chaque lampadaire a son scénario. »

Résultat, « on va diviser par cinq notre consommation d’électricité et réaliser 80% d’économies d’énergie. C’est quand même conséquent », renchérit Stéphane Garnier, adjoint à l’urbanisme.

Un enjeu écologique

Un éclairage mieux maîtrisé, c’est aussi un environnement nocturne plus préservé. « Il faut savoir que la production lumineuse a des conséquences sur la végétation et sur les animaux. De plus, jusqu’à présent, nos lumières éclairaient le ciel et les habitations, polluant parfois le sommeil des riverains », explique Stéphane Garnier. Avec les ampoules LED, les Cendrasiens concernés dormiront donc mieux… et pourront admirer davantage les étoiles. Une bonne nouvelle à l’heure où le Parc national des Cévennes souhaite obtenir le label « Réserve nationale de ciel étoilé », démarche qui motive le territoire à lutter contre la pollution lumineuse.

La commune de Cendras, situé sur le territoire du parc, est sur le point de devenir un exemple. 120 points lumineux seront changés d’ici fin juillet avant une deuxième tranche de travaux qui achèvera la transformation de l’ensemble de l’éclairage public d’ici mi-octobre, juste avant que la compétence soit transférée à Alès Agglo au 1er janvier 2019. « C’est un gros travail dont nous sommes fiers », déclare Sylvain André, et dont le coût s’élève à 304 000€, essentiellement financé par le Feder (Fonds européen de développement régional) et l’État dans le cadre du dispositif Territoire à énergie positive pour la croissance verte (TEPCV).

Élodie Boschet

Etiquette

Elodie Boschet

Elodie Boschet, journaliste à Objectif Gard depuis septembre 2013.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité