A la uneActualitésPolitiqueSociété

NÎMES Un conseil municipal animé avant la trêve estivale

Entre propos fleuris et vaine intervention sauvage de la FAFPT, le dernier conseil municipal a été plutôt animé.

Dernier conseil municipal avant les vacances estivales (Photo Anthony Maurin).

Plan local d’urbanisme

Le PLU (Plan local d'urbanisme) nîmois a été modifié et Sylvette Fayet (Front de Gauche) a tenu à réagir sur le fond. « L’urbanisme est le reflet de la politique de la collectivité. Le rapport est sérieux. Il prend mieux en compte les zones agricoles et met enfin un frein à la consommation de la garrigue mais les centaines d’hectares habités ne peuvent faire illusion sur le caractère naturel de ces zones. Certains de vos choix sont incohérents ». Les espaces naturels nîmois ne sont pas légion mais il semble que cette évolution du PLU soit plus respectueuse des enjeux environnementaux de la cité. Même le parc Meynier de Salinelles en bénéficie et voit une partie de son vaste jardin protégée tout comme une paire d’arbres remarquables qui y trônent majestueusement.

Conservatoire

Entre le Front de Gauche et le Rassemblement national (Ex-Front national), le torchon brûle avec l’été qui consume les jours de chaleur. Le RN monopolise la parole et le Front de Gauche n'apprécie guère cela. « Ta gueule », « Guignol » … Quelques mots fleuris rapidement adoucis par le complexe sujet de la culture à Nîmes. Catherine Bernié-Boissard, élue d'opposition, avoue que certaines modifications apportées autour de la politique tarifaire du conservatoire vont dans le bon sens, mais... « Sollicitez le président de Nîmes métropole pour une prise en charge de l’établissement comme vous l’aviez prévu en 2014 ! L’Agglo en a la compétence et pourra faire mieux car ces mesures sont insuffisantes. Les désinscriptions sont nombreuses et nous aurons 1/3 d’élèves en moins. Il y a un risque de déqualification du rayonnement départemental de ce Conservatoire si des enseignements ne sont pas suivis ».

Sylvette Fayet en remet une couche : « vous entendez maintenir un tarif trop élevé et nous sommes mécontents de l’absence de volonté et de moyens pour encourager et soutenir la pratique culturelle à Nîmes. Une solution doit être trouvée au sein de notre collectivité. Cela ne doit pas être un enjeu électoral mais de l’intérêt collectif ». Même Valérie Rouverand, UDI, trouve les propositions de la majorité faiblardes alors que son groupe avait voté les augmentations passées… Daniel-Jean Valade, adjoint à la culture de la ville de Nîmes a quant à lui rappelé la construction d’un futur conservatoire et donc, des fonds à trouver !

Les animateurs de Nîmes manifestent (Photo FAFPT).

Dans la salle, le FAFPT (Fédération autonome de la fonction publique territoriale) est présent et représente les syndicats de la ville de Nîmes et de Nîmes métropole mais aussi des CCAS (Centre communal d'action sociale) et du Crédit municipal. Difficile de se faire entendre car le maire a rapidement ignoré la prise de parole sauvage. Voilà un résumé du propos scandé : " nous désirons vous interpeller afin d’obtenir des conditions de travail décentes. Nous nous sommes réunis pour vous rappeler que la gestion de la Ville c'est aussi dans les quartiers que cela se situe. Nous sommes venus ici réclamer des séjours pour les jeunes Nîmois, des formations pour leurs encadrants, le règlement des heures de travail pour les personnels ici présents, le règlement des primes correspondantes et le règlement des paniers repas pour les animateurs. La gestion d'une ville ne se limite pas aux frasques somptueuses d'un musée à 55 millions d'euros réservé à une élite, ni à la candidature de l'Unesco. Ce n'est pas cela qu'attend la majorité de la population ! "

Pass musées de Nîmes

Jupiter (30 euros) et Venus (50 euros pour deux personnes) sont les noms des deux pass illimité pour les visites du musée de la romanité. En bon élu à la culture, Daniel-Jean Valade est prêt à en prêter un à Catherine Bernié-Boissard qui rétorque « je préfère que vous l’offriez à quelqu’un qui ne peut pas se le payer ! L’été, les dimanches ne sont pas gratuits pour les Nîmois ». En tout cas, une autre solution vient agrémenter l'offre nîmoise. Des nouveaux Pass musées de Nîmes qui donnent droit à 7 jours de visites pour 17 euros ou à un abonnement annuel de 40 euros. Les touristes pourraient s'en saisir à la volée et les Nîmois pourront plus facilement visiter les monuments locaux.

Subventions des associations

Pour le Rassemblement national et son chef de file, Yoann Gillet, les associations ne sont pas toutes égales devant le conseil municipal. « On ne peut pas voter association par association ! On ne sait pas qui fait quoi. Certaines font un excellent travail mais d’autres sont plus troubles et l’association les Mille Couleurs n’est pas transparente ! »

Gardien de l’humanisme gaucher, Christian Bastid bondit : « des accusations sont portées… Le RN considère la Mairie complice des activités qui sortiraient du cadre légal. Nous sommes des élus. Nous sommes tous responsables et quand nous votons nous regardons les comptes qui sont rendus ». « Vous êtes complices de l’islamisation », répond Gillet. Jacky Raymond et l’UDI s’inscrivent en faux. « Nous pouvons témoigner de la qualité du travail fourni par l’association susnommée. Elle travaille dans le cadre d’une action éducative et nous ne pouvons pas vous laisser dire ça. » Et Françoise Dumas de clore le débat : « ne répondons pas aux polémiques. Si nous sommes là et que nous finançons ces associations c’est parce qu’elles font un travail de prévention en profondeur. Si elles n’étaient pas là tout serait plus compliqué. Elles font l’honneur du pays ».

Lire aussi : NÎMES Conseil municipal, dernières délibérations avant les vacances

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 33 ans et je suis journaliste depuis plus de dix ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité