A la uneNîmes OlympiqueSports Gard

NÎMES OLYMPIQUE : Les Crocos passent à l’attaque

Pour leur dernier entraînement avant d'affronter le RC Lens en amical, les Nîmois ont travaillé les combinaisons offensives.

À l'image de Théo Sainte-Luce, les Nîmois ont souffert (Photo : Norman Jardin)

Avant de prendre la direction de la Drôme pour leur deuxième match amical, les joueurs Nîmois ont axé leur entrainement sur le secteur offensif

Bernard Blaquart avait regretté du déchet devant le but, vendredi soir, après la victoire de ses joueurs face à Béziers 1-0. Ce mercredi matin, pour l'ultime entraînement avant d'affronter le RC Lens ce soir, il a décidé de faire transpirer son équipe dans le domaine de la finition. « C’est mou ! Vous dormez ! Le ballon va à deux à l’heure ! Sada (Thioub), montre-toi !» Le technicien a piqué gentiment les Crocos dans leur amour propre.

Sans Alioui, Valdivia et Paquiez mais avec cinq gardiens 

L’exercice était simple, six joueurs débordaient sur l’aile droite (Alakouch, Briançon, Guessoum, Landre, Thioub et Valls) et six autres débordaient sur le côté gauche (Harek, Hsissane, Lybohy, Miguel, Saint-Luce et Vlachodimos).

À la réception des centres, huit Crocos (Ben Amar, Bobichon, Bozok, Denkey, Depres, Guillaume, Ripart et Savanier) étaient chargés de les convertir en but. Ceux-là sont restés en fin de séance pour faire du rab et tirer une série de coups francs.

Umut Bozok a tenu sa promesse capillaire (Photo Norman Jardin / Objectif Gard)

De son coté, Sébastien Gimenez a dû s’occuper des cinq gardiens de buts, Bernardoni, Valette, Dias, Marillat et Sourzac. Ces deux derniers ont un bon de sortie et ils pourraient prochainement quitter le club.

La promesse de Bozok et le bassin de cryothérapie

L’entraînement s’est déroulé sans Jérôme Arpinon qui est en formation à Clairefontaine, au centre national de la Fédération française de football. Pierrick Valdivia et Alioui étaient restés aux soins. Gaétan Paquiez aussi, victime d’une escalope Milanaise à la crème : « j’ai vomi pendant deux jours et j’ai perdu deux kilos », se plaignait le défenseur qui reprendra l’entraînement la semaine prochaine.

Le bassin de cryothérapie était très attendu par les joueurs (Photo Norman Jardin / Objectif Gard)

Umut Bozok est un homme de parole, il avait promis, en cas de montée en Ligue 1, de se teindre les cheveux en blond. Promesse tenue et elle n’est pas passée inaperçue. Mais la star de la matinée a clairement été le bassin de cryothérapie qui a été livré vers midi. Il a été installé dans les vestiaires du centre d’entraînement de la Bastide. Toutefois, les Crocos devront attendre pour en profiter puisqu’après le repas du déjeuner ils ont pris le chemin de Pierrelatte pour y affronter le RC Lens (lire notre compte-rendu ce soir)

Norman Jardin

Etiquette

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

A lire également

Close
Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité