A la uneActualités

NOMS DU GARD Des origines romaines pour Bezouce

Tout l’été, Objectif Gard vous propose de partir à la découverte de l’histoire des noms des villes et villages gardois. Une plongée dans l’histoire sous le prisme de la toponymie. Cette semaine c'est Bezouce qui dévoile ses origines.

Pendant plusieurs siècles, le hameau de Bessousseville existait à côté de la ville fortifiée (photo DR PHABe)

La commune de Bezouce fait partie de l'arrondissement de Nîmes, bordée par Redessan, Lédenon, Cabrières et Saint-Gervasy. Mais d'où vient ce nom si particulier ? Personne n'est sûr de manière certaine de l'origine du nom de Bezouce mais trois solides hypothèses ont été établies.

La première signification pourrait venir de l'assemblage de deux mots latins : bis et usta, qui signifient deux fois brûlée. Et ce en référence aux nombreuses attaques subies par le village tout au long de son histoire. La deuxième possibilité provient de bis ostium que l'on traduit par seconde halte. En effet, sur l'ancienne voie romaine, Bezouce se trouvait être le deuxième point d'arrêt pour se reposer entre Nîmes et la fontaine de l'Eure, qui approvisionnait la cité des Antonin en eau.

Enfin, voici la dernière hypothèse, sans doute la plus probable. Un gallo-romain nommé Bistucius, un important propriétaire terrain qui a donné son nom à Bistuccia villae. Les villae étaient des grandes propriétés que les romains construisaient au cœur des exploitations agricoles et dont le regroupement des différents bâtiments a ensuite donné lieu au village moderne. Bezouce tirerait donc son origine de son passé romain.

C'est en 1146 que le nom de la commune apparaît pour la première fois dans les actes notariés sous le nom de Biducia. Au fil des siècles, l'orthographe a beaucoup évolué avec plus ou moins de certitudes sur les noms. Notamment Bezos, Bedocia et Bezoucia au XIIe siècle et Bezocia, Besousse et Villa de Bezoucia au XIIIe siècle. Par contre le nom de Besocia en 1384 revient dans plusieurs documents officiels. Après Bezousses au XVIe siècle, le nom actuel est adopté à partir de la Révolution Française, vers 1793.

Le hameau de Bessousseville

Cela semble difficile à croire puisqu'il n'en reste plus aucune trace aujourd'hui mais Bezouce était une ville fortifiée à partir de 858. Face à la menace des Normands, des remparts sont édifiés. Le village fortifié devenant très vite trop étroit pour accueillir tous les habitants, un hameau voit le jour juste à côté. Des maisons bâties le long du Grand Chemin, devenue la route départementale 6086.

Il prit ensuite le nom de Villeneuve et se développa rapidement pour devenir une halte réputée des diligences. Grâce à sa proximité avec Nîmes, ce lieu se transforma en un marché important et se prénommait Bessousseville jusqu’en 1809 où il intégrera définitivement le village. Une inscription d'époque a été retrouvée sur une maison actuelle. Si vous traversez cet été Bezouce, vous aurez de quoi étaler votre culture sur son origine.

Corentin Corger

Etiquette

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité