ActualitésSociété

NÎMES La Ville favorise l’emploi des personnes en situation de handicap

Le Fonds pour l’insertion des personnes handicapées dans la fonction publique (FIPHFP) vient de signer une convention avec la mairie.

(Photo Dominique Marck ville de Nîmes).

C'était attendu depuis longtemps, c'est désormais chose faite et bien faite. Le Fonds pour l’insertion des personnes handicapées dans la fonction publique (FIPHFP) et la ville de Nîmes viennent de signer leur première convention triennale en faveur de l’insertion professionnelle et du maintien dans l’emploi public des agents en situation de handicap.

Créé par la loi du 11 février 2005, le FIPHFP finance les actions de recrutement, de maintien dans l’emploi, de formation et d’accessibilité des personnes en situation de handicap dans les trois fonctions publiques (ministères, villes, conseils départementaux et régionaux, hôpitaux…).

Cinq axes de travail

La collectivité entend donc développer une politique publique efficiente de recrutement et de maintien dans l’emploi public d’agents handicapés. Parmi ses effectifs, la mairie emploie actuellement 152 bénéficiaires de l’obligation d’emploi (BOE). Plusieurs objectifs prioritaires sont prévus pour mettre en œuvre la convention de partenariat.

Piloter, structurer et évaluer le projet Handicap de la ville de Nîmes, optimiser la gouvernance et l’organisation du projet handicap de la ville par la formation des agents et l’implication de l’ensemble des parties-prenantes. Ce partenariat tentera aussi de promouvoir une intégration durable des travailleurs et apprentis en situation de handicap par une politique de recrutement inclusive notamment grâce au travail sur l’accessibilité des postes de travail et la mise en place de partenariats avec des acteurs publics et privés. Il favorisera le maintien dans l’emploi des agents en situation de handicap et innovera pour l’emploi des personnes en situation de handicap dans la fonction publique en particulier en favorisant la reconversion professionnelle des agents.

Pour permettre la mise en place d’actions facilitant le recrutement et l’accompagnement tout au long du parcours professionnel des agents en situation de handicap, la convention prévoit un financement partagé à hauteur de 952 417 euros entre le FIPHFP et la municipalité.

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 35 ans et je suis journaliste depuis plus de dix ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité