Economie

OCCITANIE Traditions camarguaises : la Région a un plan !

Depuis 2016, la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée a consulté les acteurs locaux afin de définir collectivement les enjeux liés à la promotion des traditions camarguaises et identifier des dispositifs de soutien efficaces.

Photo DR

Carole Delga, présidente de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée, Jean Denat, conseiller régional délégué à la mémoire et aux traditions et les élus régionaux du territoire, Jean-Luc Bergeon, Zina Bourguet et Dolores Roque présentaient aujourd'hui à la presse le plan régional d'actions en faveur des traditions camarguaises.

Enjeu économique réel pour l'Occitanie avec un territoire, composé de plus de 60 communes, à cheval sur deux départements, les traditions camarguaises se diffusent sur près de 110 communes pour une population avoisinant le million d’habitants.

On compte près de 800 courses camarguaises tout niveau confondus organisées chaque année pour un total de près de 353 000 spectateurs. Les retombées économiques liées aux traditions camarguaises et à ce territoire sont estimées à 26M€ par an.

Un travail partagé avec les acteurs locaux

« Reconnaître les spécificités de chaque territoire et leurs cultures, c'est garantir une région forte. Les traditions camarguaises contribuent à l'identité culturelle de toute une population et représentent un véritable enjeu environnemental, économique, agricole et social », a déclaré Carole Delga lors de la conférence de presse.

Des entretiens ont été réalisés avec des manadiers, des éleveurs de chevaux, des élus locaux, le PNR de Camargue, la Fédération Française de Course Camarguaise, l’association AOP taureaux de Camargue, le GDS du Gard, la Chambre d’agriculture du Gard et Bouches-du -Rhône et enfin, une doctorante en Science de l’information et de la communication qui a fait une thèse tradition taurine.

Une mission confiée par la p résidente, Carole Delga à Jean Denat, conseiller régional délégué à la mémoire et aux traditions, avec une forte implication des élus régionaux du territoire dont Jean-Luc Bergeon, Zina Bourguet et Dolores Roque.

Le plan régional d'actions en faveur des traditions camarguaises se compose de quatre axes principalement :

  • Environnement et aménagement du territoire

1 - Garantir le maintien de la biodiversité et la protection des populations
2 - Mettre en œuvre une gestion foncière permettant de reconquérir les milieux et de prévenir risques écologiques et conflits d’usage
3 - Renforcer le partenariat avec les syndicats mixtes du territoire

  • Elevage et agriculture

4 - Favoriser l’installation de jeunes agriculteurs
5 - Encourager la modernisation des élevages et la bientraitance animale
6 - Aider à la conservation, la promotion et la commercialisation des races Camargue
7 - Soutenir la promotion, les labels de qualité et le développement de la commercialisation de produits agricoles en circuits courts
8 - Mettre en place un partenariat avec le réseau des Chambres d’Agriculture afin d’accompagner les éleveurs de Petite Camargue

  • Sports, culture et patrimoine

9 - Appuyer le développement sportif de la course camarguaise et conforter le développement de la filière
« traditions camarguaises »
10 - Soutenir la construction et la rénovation d’équipements sportifs d’intérêt régional dont les arènes
11 - Valoriser le patrimoine culturel camarguais

  • Économie et tourisme

12 - Accompagner le développement économique et touristique de la Petite Camargue (structuration d’une offre touristique d’excellence, attractivité)

Quelques nouvelles mesures :

  • mise en place d’une ingénierie administrative visant à faciliter l’accès aux aides publiques et au montage des dossiers pour les éleveurs qui souffrent d’un manque d’accompagnement dans leurs démarches pour obtenir les subventions dont ils pourraient bénéficier.
  • l’accompagnement de l’évolution de l’AOP Taureau de Camargue et de son cahier des charges
  • la mise en place de garanties de bientraitance animale, via une charte ou un label de capacité exigible pour toute participation d’animaux (taureaux, chevaux) à des courses camarguaises ou spectacles de rues
  • Accompagnement des éleveurs à une meilleure gestion sanitaire de leurs troupeaux
  • Nouveau dispositif régional : soutien à la construction et la rénovation d’arènes
  • Formation professionnelle : Création d’un réseau régional d’écoles taurines, en lien avec la fédération Française de course camarguaise et d’un Brevet Professionnel Jeunesse, Éducation Populaire et Sport
    (BJEPS) Course camarguaise avec le CREPS Occitanie.

Depuis 2016, la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée a déjà mobilisé 12M€ en faveur des traditions camarguaises. D'ici la fin du mandat, près de 30M€, soit 50% de crédits supplémentaires, seront mobilisés dans le cadre de ce plan.

Etiquette

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité