A la uneActualitésSociété

NÎMES Coup de chaud pour la clim de Carré d’Art

Huit millions d'euros de travaux pour la rénovation du musée... Et peu d'améliorations thermiques à la clé.

La Maison Carrée et le Carré d'Art Jean Bousquet (Photo Anthony Maurin).

Nous avons consacré plus de huit millions d’euros à ce chantier pour faire évoluer l’équipement. A la fois sur le plan des mises aux normes, du câblage informatique et de l’amélioration sanitaire et thermique, choses discrètes car invisibles hormis les nouveaux sas d’entrée. Mais aussi en ce qui concerne la modernisation des conditions d’accueil du public " disait le maire de Nîmes Jean-Paul Fournier au mois d'avril, lors de la réouverture du Carré d'Art Jean Bousquet. Bon, pour le public et son accueil, actuellement, disons qu'il ne faut pas craindre la chaleur !

Une simple visite anodine pourrait en convaincre le plus fervent sudiste. " Je suis Nîmoise donc habituée à la chaleur de l'été mais il m'est très difficile de venir, parfois il fait plus chaud à l'intérieur qu'à l'extérieur. Ce que je ne comprends pas c'est que la clim fonctionne un peu par endroit mais semble absente partout ailleurs " note Martine, une habituée des lieux.

Le hall de Carré d'Art (Photo Anthony Maurin)

Oui, dès l'entrée, la chaleur pèse sous ce vaste volume. Le verre, qui est la structure même du musée, n'aide pas à refroidir l'ensemble... " On ne s'attendait pas à ça ! L'endroit est très joli, j'aime beaucoup la façade qui s'oppose à la Maison Carrée mais dedans, il faut très chaud et on a l'impression d'être dans le hall du restaurant d'une station thermale " lance un touriste, curiste, qui partait en goguette du côté du littoral " pour sentir de l'air un peu plus frais. "

Pour Carré d'Art mais aussi pour le complexe sportif Pablo Néruda et le Musée des Beaux Arts, la Ville a décidé la mise en œuvre d’un contrat de performance énergétique. Pour le Musée des Beaux Arts, où la rénovation semble magnifier réellement l'édifice et sublimer l'accueil du public, le contrat semble rempli, pas pour Carré d'Art. -35,8% de consommation d’énergie globalement sur les trois sites après travaux soit environ 100 000 euros au prix actuel de l’énergie, tel était l'objectif.

Dans les étages (Photo Anthony Maurin)

En cas de non atteinte de l’objectif, la pénalisation financière est possible au vu du préjudice subi par la Ville. En effet, ce marché (Conception/Réalisation/Exploitation-maintenance) a été signé en juillet 2016 avec un groupement piloté par Eiffage et comprenant Carré d’Archi , Cofély et le bureau d’études Oteis.

Pour le touriste lambda, s'abriter au frais il ne pourra pas cet été au Musée. Pour le Nîmois qui y a ses habitudes, il prendra certainement dispositions le temps des chaleurs estivales. Mais pour l'hiver, doit-on s'attendre à être congelé pour se cultiver ? Si les rayons, certes ardents, du soleil exercent un effet de serre incontestable, que penser des pluies glaciales et des coups de vent du nord ?

Si les touristes et les autres n'y sont que de passage, les employés municipaux, eux, y sont à l'année, bonne chance et prenez de l'eau !

Carré d'Art, d'en haut (Photo Anthony Maurin).

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 34 ans et je suis journaliste depuis plus de dix ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Vous aimeriez aussi

2 réactions sur “NÎMES Coup de chaud pour la clim de Carré d’Art”

  1. Eh oui, les architectes tant adulés, vénérés, se montrent souvent incapables de bâtir intelligemment. Il faut dire en cela que ceux qui choisissent les projets, les donneurs d’ordre, ne le sont guère plus. Nous sommes dans une des villes les plus chaudes de France, avec des orages et du mistral. Il faudrait donc enfin intégrer la chose dans le cahier des charges >>> récupérateurs d’eau, panneaux solaires, éoliennes … cela semble pourtant tellement évident … et pourtant … alors si en plus on s’attaque aux arbres.

  2. Monsieur
    Je connais très bien le carré. D art ainsi que le musée des Beaux Arts et le centre pablo Neruda
    Je vous invite à vous renseigner bien plus avant d écrire un peu n importe quoi,encore faut il être un « vrai journaliste « ,
    Votre article est un peu court ,développer un peu plus ,surtout sur les sommes engagées,ainsi que sur les contrats signés avec la Mairie ,vous verrez que votre article n est pas complet.

    Bien cordialement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité