A la uneActualitésAutres sportsHandballSports Gard

USAM Une victoire tranquille pour commencer

Pour son tout premier match de la saison, l'USAM a battu 29-18 les Danois de Sydhavsøerne lors d'une compétition amicale.

Pour son premier match sous les couleurs de l'USAM, Nicolas Nieto a montré sa puissance devant les deux zones (photo Corentin Corger)

Pour ses débuts dans l'Ego Handball Cup 2018, l'USAM a dominé facilement son adversaire pour une victoire 29-18. 

Arrivés en Italie, dans la commune de Poggibonsi, depuis lundi, les joueurs de l'USAM attendaient de retrouver les sensations de la compétition. Pour préparer cette nouvelle saison, la Green Team participe à un tournoi amical organisé par le club d'Ego Tavarnelle, d'où le nom d'Ego handball cup 2018. Les différentes rencontres se déroulent dans la salle mythique de PalaEstra qui accueille les matches du club de Sienne de basket, ancien monument de la discipline en Italie. Le format comprend six équipes, réparties en deux poules. Les deux équipes classées premières se retrouveront dimanche en finale.

Pour leur entrée en lice, les Nîmois affrontaient les Danois de Sydhavsøerne qui évoluent en première division. Seize joueurs étaient disponibles pour cette rencontre. Garain et Brun, encore en phase de reprise vont rester en tribunes tout au long du séjour. Le sept de départ avait fière allure : Desbonnet, Dupuy, Gallego, Nieto, Brasseleur, Sanad et Rebichon. Les deux recrues disponibles ont donc débuté la rencontre. Très vite, Nieto (1,95 m, 108 kg) a montré sa puissance. D'abord, dans sa zone, en contrant vigoureusement les tentatives adverses. Et puis, de l'autre côté, en terrassant ses vis-à-vis. Évidemment ce n'est qu'une première rencontre mais le sérieux était déjà de mise. "C'est bien. On a trouvé Nicolas (Nieto) à l'intérieur, Micke Brasseleur a aussi été mis en situation. L'important c'est que l'on a vu tout le monde et il n'y a pas eu de contre performance", réagissait le coache gardois, Franck Maurice, à la fin du match.

Les Noirs démarraient en trombe avec un 6-0 au tableau d'affichage après huit minutes de jeu dont deux réalisations de Nieto. Un temps mort s'ensuivait et l'adversaire reprenait du poil de la bête (7-4, 13e). À la moitié de ce premier acte, Franck Maurice changeait ses six joueurs de champ. Suty, Gerard, Nyateu, Salou, Tobie et George entraient en piste. Ils augmentaient l'avance pour rentrer à la pause avec une avance de six unités, 17-11.

Mohammad Sanad, auteur de cinq réalisations (photo Corentin Corger)

À la reprise, la Green Team maintenait le cap malgré le réveil de son adversaire. Rapidement, davantage d'espaces se créaient donnant des opportunités de buts, notamment à Sanad qui portait le score à 24-15. Rebelote, comme en première période, un quart d'heure de jeu et on fait tourner. George, Brasseleur, Salou, Dupuy, Nyateu et Gérard retournaient sur le parquet.

Première sortie, l'occasion de créer des automatismes avec les nouveaux. Le maintien d'un écart conséquent permettait d'aborder la fin du match de manière sereine (26-17, 52e). De quoi terminer en roue libre. À deux minutes du terme du match, la barre des dix points d'avance était dépassée (29-18, 58e). Le score ne bougeait plus et l'USAM s'imposait largement. "Le score m'intéresse moins. La production m'a plu. On est tombé sur une équipe jeune qui était un peu timoré en début de rencontre. C'est le premier, il y a des erreurs techniques ! C'est un match important dans la construction de l'équipe", concluait le coach.

Ce samedi, à 21h30, place au second match face aux Autrichiens de Westwien. Un succès et l'USAM serait qualifié pour la finale du tournoi, dimanche. Andiamo !

De Sienne, Corentin Corger

Fiche technique avec le nombre de buts : Desbonnet, Paul, Gallego (1), Suty, Rebichon (1), Salou (3), Nyateu (1), Dupuy (2), Tesio, Padolus, Tobie (2), Nieto (4), Steven (2), Gerard (3), Sanad (5) et Brasseleur (5).

Etiquette

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité