A la uneActualitésHandballSports GardUSAM

USAM Face à des Autrichiens accrocheurs, l’Usam accède en finale

Westwien a offert une vraie confrontation à l'Usam qui s'impose tout de même 33-26 et file en finale de l'Ego Cup.

Ce deuxième adversaire a mis plus d'engagement physique dans la partie (photo Corentin Corger)

Deuxième jour de compétition et deuxième rencontre pour l'Usam, face aux Autrichiens de Westwien.

Pour se qualifier en finale, il fallait s'imposer. Mais également pour rester en confiance, dans ce début de préparation. Pour ce match, Garain et Brun étaient toujours encadrés par le préparateur physique, Cédric Rochette, et faisaient leur mayonnaise musculaire. Tesio et Padolus se reposaient après avoir disputé deux rencontres ce samedi avec l'équipe locale. Quatorze joueurs étaient donc disponibles pour cette deuxième sortie.

Paul, Gérard, Suty, Dupuy, Salou, Tobie et Sanad formaient l'équipe de départ, vêtus en blanc. Dès les premiers instants, l'opposition semblait différente du match précédent. Les Autrichiens prenaient les devants et le premier but gardois intervenait à la 4e minute grâce à Suty (2-1). Brasseleur ramenait les siens à égalité sur penalty (3-3, 8e). Plaisante à regarder, la prestation proposée était équilibrée, (8-7, 15e). Comme vendredi, quart d'heure rime avec turnover. Rebichon, Nieto, Brasseleur, Nyateu et Gallego étaient lâchés dans l'arène.

L'Usam a dû attendre la deuxième mi-temps pour s'envoler au score (photo Corentin Corger)

Le duo d'ailiers Rebichon-Sanad réalisait sa spéciale, un kung-fu, pour égaliser à neuf partout. Les Usamistes devaient répondre à l'impact physique mis par les joueurs de Westwien, assez rudes dans leurs interventions. "Ils ont mis directe une grosse intensité. Il a fallu la première période pour y répondre. Ensuite, on a bien travaillé face à une équipe qui joue l'EHF (petite coupe d'Europe)", exprimait Benjamin Gallego à la fin du match. Les Blancs passaient néanmoins devant (9-10,18e). Les buts s'enchaînaient et les Autrichiens montraient aussi de belles actions collectives. En réponse, Nieto étalait aussi sa palette technique en marquant d'une subtile roucoulette. Le score serré faisait monter la tension ainsi qu'un arbitrage qui ne laissait rien passer. La Green Team se retrouvait en infériorité numérique par deux fois mais rentrait en tête à la pause (15-17).

Motivés, elle entamait le second acte de manière tonitruante : un 5-0 inscrit en sept minutes. Avant que l'adversaire ne réagisse (16-22, 38e). Ce dernier, payait peut-être le fait d'avoir déjà joué ce samedi midi. Salou assurait en pivot et l'écart était conservé (18-23, 42e). Car l'Usam était loin d'être à l'abri. Sur un contre, la précision de passe de Nieto et la vitesse de Rebichon permettaient de reprendre six unités d'avance (22-28, 49e).

À huit minutes du terme, les Nîmois passaient déjà la barre des trente points pour prendre ensuite neuf buts d'écart (23-32, 57e). Malgré un petit relâchement en toute fin de partie, l'essentiel était assuré. Une victoire 33-26 et une qualification en finale du tournoi, dimanche, face aux Allemands de Gummersbach. Coup d'envoi à 17h15 pour un match qui promet d'être enlevé.

De Sienne (Italie), Corentin Corger

Fiche technique avec le nombre de buts marqués : Paul, Desbonnet, Gerard (3), Rebichon (7), George (2), Sanad (4), Suty (1), Gallego (0), Brasseleur (7), Nieto (1), Tobie (2), Salou (4), Dupuy (0).

Etiquette

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

A lire également

Close
Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité