Politique

ASSEMBLÉE NATIONALE Annie Chapelier prépare un colloque sur le Soudan du Sud

Indépendant depuis 2011, le pays est le théâtre d’une terrible guerre civile poussant de nombreux habitants à partir dans l’espoir d’un avenir meilleur.

Le députée En Marche ! de la 4e circonscription du Gard et membre de la Commission des Affaires étrangères, Annie Chapelier (Photo Élodie Boschet/Objectif Gard)

A priori, on pourrait se demander pourquoi la députée de la 4ème circonscription s’intéresse à la crise du Soudan du Sud ?

D’abord, parce qu’Annie Chapelier est membre de la Commission des Affaires étrangères, en charge de la politique extérieure de la France dans le monde. Ensuite, parce que « ce qui se passe au sud Soudan a des conséquences sur notre territoire : une grande partie des migrants provient de cette région », explique l’élue, qui se rendra prochainement dans le pays, dans le cadre de la politique d'aide au développement de la France. 

En 2011 après 21 ans de guerre, le Soudan du Sud (communautés tribales chrétiennes et animistes) a acquis son indépendance vis-à-vis du Nord (à majorité arabe et musulmane). Malgré cette victoire, le pays - qui concentre d’importantes ressources pétrolières - n’est pas sorti des conflits meurtriers. En cause ? Les luttes de pouvoir pour la présidence de la République. Selon un rapport des Nations Unies publié en février, la guerre au sud Soudan est la plus silencieuse et meurtrière du monde, causant des millions de morts, de réfugiés et de déplacés.

En présence des associations humanitaires, du quai d’Orsay et d’autres spécialistes de cette région, le colloque prévu en septembre veut sensibiliser davantage la France à cette problématique. Annie Chapelier doit s’entretenir fin août avec l’ambassadeur du sud Soudan : « les relations diplomatiques entre la France et le sud Soudan sont pour l’instant indigentes. Peu de Français vivent là-bas. » Le Soudan a été colonisé par l’Angleterre de 1899 à 1956, date de l’indépendance.

CM

coralie.mollaret@objectifgard.com 

Etiquette

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

Vous aimeriez aussi

1 commentaire sur “ASSEMBLÉE NATIONALE Annie Chapelier prépare un colloque sur le Soudan du Sud”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

A lire également

Close
Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité