ActualitésSociété

CALVISSON La Maison du Boutis : un musée atelier mémorial

Manière de tisser traditionnelle et très provençale. Partez à la découverte du boutis.

Du boutis (Photo DR).

Le boutis est un tissu ou en tout cas une manière de tisser un peu particulière, made in sud de France.

Le terme s'applique principalement aux productions matelassées mais il n'est autre qu'un travail du piqûre et de broderie (rebrodée). Pourquoi boutis alors ? Un mot bien bizarre qui signe son côté méridional mais qui laisse curieux de son étymologie. On a donné au boutis de multiples significations mais il semble tirer son nom de l'ancienne aiguille de buis qui permettait ce travail. À deux chas, elle était utilisée pour bouter (pousser) sur l’envers les mèches de coton entre les deux étoffes.

Mais passons aux choses concrètes, sérieuses et visibles de nos jours. Si le boutis est encore à la mode pour bon nombre de provençaux traditionnels, il n'est plus dans l'air des temps modernes. Égypte ou Inde, les tissus repris en main offraient des couleurs chamarrées et une belle qualité finale.

À Calvisson existe un musée atelier, la Maison du boutis. Sur place, on peut même vous réaliser un ouvrage sur commande. D'ailleurs il y a quelques années, la Fondation Caroline de Monaco l'a fait pour célébrer la naissance de la petite Giulia Bruni-Sarkozy. Allez, on a dit que l'on passait aux choses sérieuses...

Du boutis et encore du boutis, il y en a pour tous les goûts (Photo DR).

C’est l’association « Les Cordelles-Boutis en Vaunage » qui a mis tout en oeuvre pour cette création. Elle présente une collection inédite de boutis anciens des XVIIIème et XIXème siècles. C’est aussi le premier musée à mettre en valeur les techniques de piquage de basse Occitanie et à sortir de l’oubli cet art traditionnel en lui redonnant toute sa dimension populaire et culturelle.

La Maison du Boutis veut être un lieu de conservation de ces savoirs-faire, de cette mémoire régionale cousue à petits points par nos « mamées ». Conserver et rendre un hommage mérité à des générations de « faiseuses de boutis », tel sont les buts du musée.

Le musée de Calvisson met en scène des textiles précieux qui ont autrefois contribué au prestige de la région. Par respect pour l'histoire local et notre identité provençale et pour que ces savoir-faire de qualité ne se perdent pas. Le musée est aussi là pour sauver un peu de ce passé glorieux mais aussi par citoyenneté, La Maison du Boutis a confié à la manufacture des Olivades le soin d'imprimer ses étoffes en France.

Vous rencontrez des difficultés ou vous avez besoin d'un renseignement sur le boutis ? Vous trouverez de l'aide le samedi après-midi, aux heures d'ouverture de la Maison du boutis (jeudi, vendredi, samedi et dimanche de 14h30 à 18h entrée trois euros) ou par téléphone au 04 66 01 63 75.

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 35 ans et je suis journaliste depuis plus de dix ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire également

Close
Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité