Politique

DÉPARTEMENT La révélation Élisabeth Montez

Arrivée il y a deux ans à la direction du cabinet du Département, cette néophyte de la politique a réussi à trouver sa place.

Le président socialiste du Département, Denis Bouad, et sa directrice de cabinet, Élisabeth Montez (Photo : Coralie Mollaret)

Le défi était grand. Force est de constater que pour l’instant, il est relevé avec succès.

En 2016, le président du Département, Denis Bouad, propulse sa chef de cabinet au rang de directrice. Un pari pour le socialiste, sa collaboratrice ne travaillant alors que depuis six mois au cabinet. Le centre névralgique du pouvoir départemental...

Néophyte en politique, « tout le monde a été un peu surpris de son arrivée», se souvient le président du groupe communiste, Christian Bastid. Le rôle de directeur de cabinet est stratégique au sein d'une collectivité. Et encore plus au département du Gard. En majorité relative, l’exécutif doit constamment négocier avec son opposition de droite et du centre pour avaliser les budgets. Le moindre couac, la moindre incompréhension peuvent s'avérer explosif !

« Elle est à l'écoute et pas clivante »

Pour l'instant RAS (Rien à signaler) du côté de l'opposition (*). Bien au contraire : « C’est une excellente collaboratrice », relève le président du principal groupe d’opposition, Laurent Burgoa. Celui qui préfère « travailler avec Denis Bouad plutôt qu’Yvan Lachaud (président Centriste de Nîmes métropole, NDLR) » constate qu’Élisabeth Montez est « très proche du président » et surtout, «à l’écoute de tous les élus. »

Cette prise en considération séduit à droite. Le son de cloche est similaire du côté de Thierry Procida, président du groupe d’opposition Centristes et Indépendants : « Élisabeth Montez joue plutôt bien son rôle. Elle fait le lien et le liant entre Denis Bouad et les présidents de groupe. Elle est à l'écoute et pas clivante. »

« Elle a su faire passer des relations de franchise, d’écoute et de confiance. C'est un peu une révélation », complète Christian Bastid. Elle n’a pas de langue de bois et connaît ses dossiers, contrairement à ce que certains auraient pu penser. Quand elle a un doute, elle va à la source et vous rappelle dans la journée même pour vous confirmer l'information. »

Pour l’heure tout semble se dérouler comme Denis Bouad l’espérait. Toutefois rien n’est acquis. La préparation du budget 2019, placé sous le sceau des économies, est un nouveau défi que la direction politique et administrative devra relever.

CM

coralie.mollaret@objectifgard.com 

* Contacté, le président du groupe FN, Nicolas Meizonnet est resté injoignable. 

Lire aussi : FEMME DE l’OMBRE Élisabeth Montez, chef d’orchestre du Département

Etiquette

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité