Faits Divers

ALÈS Un homme confondu dans une escroquerie à l’emploi et au logement

Photo d'illustration

Un habitant d'Alès, âgé de 56 ans, a été arrêté et placé en garde à vue au commissariat de la ville. Il comparaîtra en février prochain pour des "escroqueries".

Comme souvent les personnes en situation de précarité ont été ciblées par le biais de petites annonces passées sur Internet. Une proposition d'emploi comme jardinier, une possibilité d'obtenir un logement. Et à chaque fois pour obtenir le fameux sésame, il fallait envoyer un chèque sans jamais obtenir le petit boulot rêvé ou le logement de sa vie. Car le chèque de caution, pour obtenir l'appartement, était bien encaissé par le faux propriétaire, mais le logement n'était jamais attribué puisqu'il n'existait pas. L'habitant d'Alès, interpellé cette semaine par les policiers du commissariat de la ville, a avoué participer à la combine. Mais le véritable cerveau serait un homme vivant en Afrique, au Bénin. C'est lui qui au final percevait la plus grosse partie de l'argent détourné aux victimes de l'arnaque. Le préjudice total est en cours d'évaluation et les enquêteurs essaient d'identifier d'autres victimes. Le mis en cause alésien, a été placé sous contrôle judiciaire.

Etiquette

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité