ActualitésSociété

TERRE DE CAMARGUE Opération « En vacances aussi je trie »

Plus de 8 000 vacanciers sensibilisés au tri des déchets.

Rien ne vaut la relation humaine directe pour faire passer les messages (photo D.R)

Dans le cadre de l’opération « En vacances aussi je trie », la Communauté de communes Terre de Camargue (Le Grau-du-Roi, Aigues-Mortes, St-Laurent d’Aigouze) va à la rencontre des vacanciers tout l’été pour les sensibiliser au tri sélectif.

Cet été, trois professionnels de l’hébergement du territoire sont partenaires de l’opération « En vacances aussi je trie ». La Communauté de communes Terre de Camargue part chaque semaine à la rencontre des vacanciers… L’opération vise à promouvoir et à faciliter le tri des déchets recyclables dans les campings et les résidences de tourisme. Après une opération test, menée l’été dernier avec le club de vacances Bélambra au Grau-du-Roi, deux autres établissements ont rejoint l’opération pour la saison 2018 : le camping de la Marine à l’Espiguette et le camping Fleur de Camargue à Saint-Laurent d’Aigouze.

Un kit de communication attend les visiteurs. Un affichage, présent à l’accueil de chaque structure, sensibilise les nouveaux vacanciers dès leur arrivée. Chaque résidence ou mobil-home est équipé des consignes de tri et d’un sac de pré-collecte aux couleurs des paysages de Camargue. Pratique, ce sac permet aux vacanciers de trier dans leur mobil-home tous les déchets qui se recyclent (emballages, verre et papier) puis de les apporter aux colonnes de tri installées à l’entrée du camping. Pour que tout le monde participe, l’ensemble des supports de communication est disponible en français et en anglais.

Et comme rien ne vaut les échanges de visu avec les estivants, cette année, pour compléter ce dispositif de communication, Patricia Mounier, animatrice environnement, va chaque semaine à la rencontre des touristes dans chacune des trois structures, afin de les sensibiliser : « je leur offre un magnet avec les consignes de tri pour engager la conversation. Les vacanciers sont très réceptifs et posent beaucoup de questions. On se rend compte que rien ne vaut la relation humaine directe pour faire passer les messages. » Sur la saison 2018, on estime à plus de 8 000 le nombre de vacanciers sensibilisés.

Etiquette

Véronique Palomar

Après une longue carrière au service de l'information dans l'hémisphère sud, me voilà de retour dans l'hexagone. Heureuse de mettre, plume, regard neuf et expérience au service d'un journal indépendant et de continuer à informer.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité