A la uneActualitésSociété

RUSSAN Ce n’est que du papier… Mais c’est tout l’art du monde

Exposition très spéciale à la Maison Euzéby du jeudi au dimanche jusqu'au 31 août, entrée libre.

Il est des expositions qui se situent hors du temps. Celle du jour fait partie de ces ombres dessinées, de ces courbes gravées, de ces échanges minimalistes qui font le cœur des hommes. À Russan, on le connaît comme le loup blanc mais il tire plutôt de l'agneau. Il ne s'appelle pas Pascal mais Lilian.

Dans sa maison, il accueille et regroupe chaque année depuis 10 ans quelques uns des noms les plus inspirés du moment artistique. Lilian Euzéby, qui a exposé à la galerie de la Salamandre une belle série de sa vision de Nîmes, fait à nouveau parler de lui pour " Ce n’est que du papier ", une expo multiple dont on peut voir des œuvres de Philippe Louisgrand , Philippe F.Roux , Martin d’Orgeval, Hélène Lameloise, Guy de Rougemont, Max Jacob, Serena Carone, Lilian Euzéby, Lucio Fanti, Gérard Traquandi, Martial Raysse, Enguerrand David, Luc Dietrich, Philippe Favier.

Une rareté hors musée, dans une belle petite maison de village, sur les berges d'un Gardon qui a vu naître et vivre les premiers hommes de la région. Ce n'est que du papier est un modèle de découverte car il y en a pour tous les goûts, toutes les formes, tous les formats et toutes les bourses. De grands noms, des noms immenses, des patronymes plus humbles, d'autres montants... C'est la force de cette exposition qui mêle les pointures aux artistes en devenir.

Il n'y a pas d'âge, pas de raison, pas de vérité mais ce type d'exposition doit servir une certaine proximité. Une idée fausse que l'on se fait du monde de l'art doit être torpillée. Les artistes ne sont pas isolés, ils ne sont pas rustres et leur côté " ours " n'est visible que lorsqu'ils regardent Winnie en famille. En attendant, Ce n'est que du papier est une bien belle exposition, un moment d'humanité perdu dans le temps mais pas dans l'espace.

Très ouvert d'esprit, l'organisateur aime jouer avec les visiteurs. Ici, ils sont les bienvenus et s'ils ont des questions, qu'ils les posent !

A l'ombre d'un jujubier, une sérigraphie de Claude Viallat.

Maison Euzéby, 6 place de la fontaine, Russan. Site Internet.

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 34 ans et je suis journaliste depuis plus de dix ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité