Faits Divers

TRIBUNAL Quatre ans de prison pour l’agresseur des prostituées

Photo d'illustration

C'est la brigade de recherche de la gendarmerie du Vigan qui a pu mettre la main sur l'agresseur des prostituées qui sévissait depuis le début du mois de mai, d'abord à Vic-le-Fesq et ensuite à Saint-Théodorit au tout début de l'été.

Présenté devant le tribunal correctionnel d'Alès ce lundi 13 août 2018 en comparution immédiate, ce trentenaire qui a reconnu partiellement les faits a écopé d'une peine de cinq ans d'emprisonnement dont une année de sursis.

Il faut dire que les faits sont graves. Une première fois, le 2 mai dernier, il aurait agressé une première prostituée à coup de pierres au visage. Le 9 juillet à nouveau, il s'en prend à une deuxième personne, cette fois, à Saint-Théodorit. Il la frappe au visage jusqu'à lui abimer la mâchoire.

Par peur, la seconde prostituée ne porte pas plainte... Jusqu'à qu'elle recroise l'agresseur début août.

Cette fois, elle se décide à se rendre à la gendarmerie du Vigan pour porter plainte.

Après l'avoir identité, les gendarmes interviennent en fin de semaine au domicile du trentenaire. Placé en garde à vue vendredi dernier, il a donc été déféré ce début de semaine devant la juridiction Alésienne qui en plus d'une peine de cinq ans d'emprisonnement a ordonné une mise à l’épreuve durant trois ans et une obligation de soins et d’indemnisation de la victime présente à l’audience.

Etiquette

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité