A la uneFootballNîmes OlympiqueSports Gard

NÎMES OLYMPIQUE Les Nîmois fous de joie, les Marseillais foudroyés

Les Crocos réalisent l’exploit de la 2e journée de Ligue 1 en s’imposant face à Marseille 3-1.

Le Croco Moustapha Diallo saute plus haut que le Marseillais Luiz Gustavo (Photo Jean-Claude Azria)

Les joueurs de Bernard Blaquart ont confirmé leur succès de la semaine passée à Angers. Ils sont désormais 2e de la Ligue 1, derrière le PSG.

Il y avait l’ambiance des grands soirs, aux Costières, celle où tout peut arriver. Les supporters Nîmois avaient, dans leur majorité, suivis les consignes de se vêtir en rouge. Les tribunes Est, Sud et Nord étaient pleines, une bonne demi-heure avant le coup d'envoi. Dans la tribune Ouest, le parcage dédié aux visiteurs était garni de 900 Phocéens. Tout était prêt pour vivre un grand moment.

C’est sur des coups de pieds arrêtés que les opportunités arrivaient. La première mèche était nîmoise avec un coup franc de Savanier remis dans le paquet par Briançon. Le ballon était repris par la tête de Ripart, mais il n’était pas cadré. La réponse marseillaise était immédiate, avec un coup franc de Payet, repris au second poteau par Luiz Gustavo. Bernardoni intervenait parfaitement pour repousser le danger. Peu avant le quart d’heure de jeu, Ripart reprenait un corner de Savanier, cette fois, c’est Mandanda qui était obligé d’intervenir. Les Crocos ne faisaient pas de complexe.

Bouanga marque son premier but avec Nîmes

Le frisson passait, tout de même, dans le dos des Nîmois quand, un coup franc de Payet  atterrissait sur la tête de Germain. Mais encore une fois, Bernardoni repoussait. Mais dans la foulée, sur un super service de Diallo, Bouanga crochetait Sakai pour tromper le gardien de but champion du monde (1-0, 34e). Les Costières étaient en fusion. L’envie était manifestement plus marquée dans le camp des Crocos qui rentraient aux vestiaires avec un avantage d’un but.

Denis Bouanga avait ouvert le score en première période (photo Jean-Claude Azria)

La joie des Nîmois était de courte durée. Dès le retour des vestiaires, un coup franc de Savanier était repoussé par la défense marseillaise. Sur le contre, ultra rapide, Sanson servait Thauvin qui lobait Bernardoni (1-1, 49e). Les Marseillais étaient plus dangereux et les Crocos jouaient désormais en contre-attaque. C’est justement de cette façon qu’ils reprenaient l’avantage. Un Bouanga en feu partait à toutes jambes et il repiquait au centre. Deux joueurs de l’OM se gênaient et le ballon revenait dans les pieds de Thioub, qui marquait son deuxième but de la saison (2-1, 63e). Sur cette action, Mandanda se blessait et il était remplacé par Pelé. Tout le monde retenait son souffle. Marseille pressait pour égaliser. Mais il était écrit que la victoire ne pouvait pas échapper à ces Crocos. Avec la fougue qui le caractérise, Ripart s’arrachait sur son côté droit et il marquait le troisième but (3-1, 86e). Les Costières pouvaient chavirer de bonheur. Ces Nîmois sont énormes.

Norman Jardin

LA FICHE TECHNIQUE

NÎMES OLYMPIQUE – OLYMPIQUE DE MARSEILLE 3-1

Stade des Costières.

Mi-temps : 1-0.

Spectateurs : 15 285.

Arbitre : M. Bastien.

Buts pour Nîmes : Bouanga (34e), Thioub (62e) et Ripart (87e)

But pour Marseille : Thauvin (49e).

Avertissements à Nîmes : Bouanga (36e), Landre (67e), Diallo (74e)

Avertissement à Marseille : Sanson (72e)

Nîmes : Bernardoni – Alakouch, Briançon (cap), Landre, Paquiez – Thioub, Savanier, Diallo (Valls, 87e), Bouanga (Depres, 87e) – Ripart, Bozok (Guillaume, 75e). Entraîneur : Bernard Blaquart.

Remplaçants non utilisés : Valette, Lybohy, Bobichon et Vlachodimos.

Marseille : Mandanda (Pelé, 65e) – Sakai, Rami, Caleta-Car, Amavi – Thauvin (Sarr, 58e), Sanson, Luiz Gustavo, Ocampos (Mitroglou, 72e) – Payet – Germain. Entraîneur : Rudi Garcia.

Remplaçants non utilisés : Kamara, Sertic, Lopez et Njie.

Etiquette

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité