ActualitésSociété

RÉGION Des étudiants en santé au service de la prévention

Un Service sanitaire sera créé à la rentrée et concernera 3400 étudiants en santé.

Le Service sanitaire sera opérationnel dès la rentrée prochaine en Occitanie. Près de 3 400 étudiants en santé seront mobilisés pendant une partie de leur formation pour contribuer à un renforcement des messages de prévention dans la région.

Le service sanitaire vise à mobiliser plus fortement tous les étudiants en santé sur ces enjeux de prévention, au cours de leur formation. Ce nouveau dispositif est porté conjointement par le ministère des Solidarités et de la Santé et le ministère de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation. La prévention est au cœur de l’action du gouvernement. Pilier central de la stratégie nationale de santé, la politique de prévention et de promotion de la santé doit être largement partagée par de nombreux professionnels, au premier rang desquels les futurs professionnels de santé.

Pour organiser ce nouveau dispositif dès la rentrée prochaine en Occitanie, un Comité régional stratégique du service sanitaire a été installé à l’Agence régionale de santé Occitanie, par Monique Cavalier, Directrice Générale de l’ARS, Béatrice Gille, Rectrice de la région académique Occitanie et Rectrice de l’Académie de Montpellier, et Anne Bisagni-Faure, Rectrice de l’Académie de Toulouse, en présence du Professeur Loïc Vaillant auteur du Rapport interministériel sur la mise en œuvre du service sanitaire pour les étudiants en santé.

Pour chaque étudiant en santé, le service sanitaire représentera l’équivalent d’une période de trois mois de formation. Il sera obligatoire pour l’obtention du diplôme. Le service sanitaire sera déployé sur tout le territoire et auprès de tout type de public, notamment les jeunes et les plus fragiles. Les étudiants pourront mener des interventions de prévention dans des écoles, des collèges et des lycées notamment en zone d’éducation prioritaire et en zone rurale, ou encore dans des établissements médico-sociaux, des entreprises, des lieux de privation de liberté…

En Occitanie, ces interventions de prévention porteront sur des thèmes prioritaires de santé publique, tels que les comportements d’addiction, l’activité physique et la nutrition, la vie affective et sexuelle.

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 34 ans et je suis journaliste depuis plus de dix ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire également

Close
Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité