ActualitésAutres sportsSociétéSports Gard

NÎMES Spasme de reprise pour le hockey des Krokos

(Photo Anthony Maurin).

Les Krokos, en D3 de hockey sur glace,connaît la composition de son groupe. En France, 30 équipes sont engagées en deux groupes de sept équipes et deux autres de huit formations. Retour à la proximité géographique.

Qui dit rentrée scolaire dit forcément nouvelle saison sportive et pour le Kroko Sports Hockey Club, les poissons glacés seront conséquents. Annecy 2, Avignon, Chambéry 2, Montpellier 2, Nice 2, et Toulon. De gros matchs en perspective pour nos Nîmois et un championnat qui se déroulera de septembre à fin avril avec un carré final programmé sur trois jours. Les équipes se rencontreront en match simple aller/retour, soit un total de six rencontres à domicile pour la saison régulière.

Les équipes disputeront donc une saison régulière avec le même principe d’attribution de points que l'an passé. Pour rappel, trois points pour une victoire, deux pour une victoire après prolongations ou aux tirs aux buts et un point pour un match perdu. Annecy 2, Nice 2 et Nîmes semblent bien armés pour se qualifier. Mais attentin à nos voisins d'Avignon et de Toulon.

Par la suite, un classement sera établi au sein de chaque poule à la fin de la saison régulière. Après, place aux play-offs ! Les équipes classées aux deux premières places de chaque poule détermineront les têtes de séries pour les 1/8èmes de finale. Les matchs de barrage concernant les équipes classées entre les 3ème et 6ème places de chaque groupe qualifieront les vainqueurs pour ces mêmes 1/8èmes de finale. Comme les 1/4, les 1/8 se feront en aller-retour et les vainqueurs disputeront les 1/2 finales les 26, 27 et 28 avril 2019 dans la patinoire du club organisateur, Nîmes qui sait ?

Le coach des Krokos, Raphaël Facchini (Photo Anthony Maurin).

Dans ce carré final, les quatre équipes se rencontreront et un classement sera à nouveau établi. Les finalistes accéderont à la D2, le vainqueur sera sacré champion de France D3.

Le groupe de Raphaël Facchini reprendra le chemin de la patinoire la dernière semaine d'août. Un rythme intense entre séances physiques et entraînements sur la glace afin de préparer au mieux la saison de D3 qui débutera mi-septembre (le 22 septembre 19h patinoire municipale de Nîmes).

Premier test début septembre avec un week-end à Puicerda (Espagne) et deux matchs au programme face à Puicerda (le vendredi 7 septembre et Toulouse-Blagnac (D2) le samedi 8 septembre). N'oublions pas la réception, le samedi 15 septembre, de Vaujany/Grenoble (à confirmer) . Solide équipe de D2, Vaujany avait remporté le billet de son maintien in extremis.

Cest parti! (Photo Anthony Maurin).

L’équipe 2018/2019 des Krokos a été profondément remaniée par rapport à celle de la saison passée. En grande majorité constituée de joueurs nîmois, le club pourra également compter sur le renfort de quelques jeunes et sur l'ambition de monter au plus vite en D2. Voici les principales recrues...

Le coach Facchini pourra compter sur un renfort de poids en Stefan Malfondet (attaquant) et Jordan Agliardi (attaquant). Forts d’une riche expérience en Magnus ou D1, ils auront un rôle déterminant, tout comme Erwan Jaouen et Julien Guimonneau. Ces deux gardiens français formés à Rouen pour le premier et à Avignon pour le second ont également connu la Magnus avec Rouen pour le premier et la D2 avec Avignon pour l'autre.

Au niveau des renforts défensif, Valentin Cluzel devrait apporter de l’impact physique. Toujours en défense, les expérimentés Yohan Orsini et Hugo Astic robustent défenseur de 40 ans apporteront la sérénité. Etienne Dardier, vient compléter les lignes défensives.

Les Krokos avant le coup denvoi, se motivent (Photo Anthony Maurin).

Les jeunes Nîmois et Avignonais Luc Gerbet (ex-international U16), Lilian Torres, Lucas Pereira et l’arrivée du prometteur montpelliérain Simon Dentroux devraient apporter une bonne dose de fraîcheur sur la glace et en-dehors. Du côté des attaquants, Mathis Ricci(D2 Valence) en plus des slaves Jiri Simcik et Ivan Ormis, la ligne est elle aussi de qualité et pourra compter sur les fougueux Antoine Eliot et Enzo Pereira. Mais plus que de simples noms, Raphaël Facchini pourra compter sur un groupe élargi de plus de 20 joueurs, notamment grâce aux joueurs de la formation nîmoise (Thibault Debuquet, Jerome Sebastien, Dan Racine ou encore le jeune Théo Joli).

Le club travaille actuellement sur d’autres dossiers comme le développement du hockey jeunesse mais aussi sur le hockey féminin. Comme chaque année, le Nîmes Kroko Sports Hockey sur glace vous donne rendez-vous le samedi 7 septembre à partir de 9h à la patinoire de Nîmes pour sa traditionnelle journée "découverte". L’occasion idéale pour les enfants (filles et garçons) de 4 à 10 ans de venir s’essayer gratuitement aux joies de la glisse, de taper dans un palet ou encore d'assister à des démonstrations des joueurs Élite.

A lintérieur, on séchauffe (Photo Anthony Maurin).

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 34 ans et je suis journaliste depuis plus de dix ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité