A la uneActualités

LE 7H50 de Mehdi Lee, vainqueur du Grand prix de la chanson Alès-Cévennes-Camargue

Mehdi Lee, Montpelliérain de 34 ans, a remporté le 24 août le Grand prix de la chanson. Il revient sur cette victoire.

Mehdi Lee. DR

Objectif Gard : Vous avez remporté la finale du Grand prix de la chanson Alès-Cévennes-Camargue dans les arènes du Tempéras avec votre interprétation de Plus je pense à toi de Patrick Fiori. Comment avez-vous vécu les différentes étapes puis la victoire ? Était-ce la première fois que vous participiez à ce concours ?

Mehdi Lee : Oui, c'est la première fois que je participais à ce concours. Il y avait trois étapes dont une première pour moi, à Boisset-Gaujac, qui était très sélective puisque seul un candidat sur dix était retenu pour une demi-finale à La Grand'Combe. Là-bas, un candidat sur deux pouvait accéder à la finale qui ne comptait donc que dix finalistes. Toutes les étapes se sont très bien passées et je tiens à souligner la qualité de sonorisation car c'était un plaisir de chanter dans ce concours. Résidant à Montpellier, ce Grand prix a été l'occasion, pour moi, de renouer avec le pays cévenol dans lequel j'ai passé beaucoup de vacances d'été étant plus petit (à la Vernarède chez tata Monique, pour être plus précis, rires). J'ai été étonné par le nombre de spectateurs s'étant déplacés à chaque étape : on sent une vraie fidélité du public pour ce concours. Enfin, la victoire est toujours une ligne de mire quand on fait un concours, mais chanter dans les arènes était déjà un beau cadeau. Pendant ma chanson qui relate le manque d'un être aimé, j'ai pleuré ce qui a fait décroché ma voix à deux ou trois reprises... j'ai donc été touché de savoir que le jury avait été ému et avait apprécié mon interprétation "vraie" au-delà des petites erreurs techniques. Et d'autant plus touché que le regard d'Oscar Sisto, prof à la Star academy, comptait beaucoup pour moi.

Vous êtes un habitué des concours de chant et vous avez des expériences musicales et artistiques très variées. D’où vient cette passion et comment vous définissez-vous en tant que chanteur ?

En réalité, cela fait un an seulement que j'ai repris les concours. Je n'en faisais plus depuis une quinzaine d'années. Je me suis donné environ un an pour parcourir le Languedoc-Roussillon afin d'élargir mon réseau artistique mais au fil des différents concours que j'ai remporté (La voix du Sud Ouest 2017, Port La nouvelle 2017, La Voix d'or des Corbières 2018...), outre les différents partenariats qui en ont découlé, ce sont surtout des amitiés sincères qui se sont nouées. Ma passion pour le chant s'explique par la volonté de transmettre et partager des émotions, de divertir les gens. Ma plus grande joie et fierté est d'avoir entendu une personne me dire, un soir après une prestation : "je vous écoute depuis une heure et j'ai complètement oublié que j'avais un cancer...". Au-delà du désir de partage, je pense être un chanteur très exigeant, je me décris avant tout comme un vocaliste car je suis passionné par l'exploration de la voix sous toutes ses coutures. Je pense être aussi caméléon dans le sens où je peux m'adapter à de très nombreux styles musicaux. Ceci est dû à ma formation classique initiale et mon amour pour de nombreux artistes qui ensemble forment mon puzzle d'inspiration comme Michael Jackson, Beyonce, George Michael, Mariah Carey, Amy Winehouse, Sinclair...

Cette victoire au Grand prix de la chanson va-t-elle vous ouvrir de nouvelles portes ? Enfin, quels sont vos projets ?

Pour le moment, à ma connaissance, ce Grand prix n'amène pas nécessairement à une suite, hormis les contacts que j'aurais noué bien entendu. Mes projets sont multiples. Le premier est de continuer mes compositions afin d'élaborer un album plus personnel que le premier (album "Influences" disponible sur toutes les plateformes d'écoute et de téléchargement, Ndlr). Mon autre ambition est de continuer à me produire avec mes différentes formations musicales (Paradoxal, Homme Sweet Homme) sur des scènes plus propices à l'écoute du public. Enfin, un autre projet est en cours de préparation mais pour le moment, clause de confidentialité oblige, je ne peux en parler. Je peux juste dire qu'il s'agira d'un duo assez atypique avec un autre jeune artiste...

Propos recueillis par Élodie BOSCHET

Facebook Mehdi Lee Officiel
Youtube Mehdi Lee
Instagram mehdi_lee_officiel

Etiquette

Elodie Boschet

Elodie Boschet, journaliste à Objectif Gard depuis septembre 2013.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité