Politique

GARD La République en marche a fait sa rentrée à Générac

Dans le cadre du mas des Pavillons, à Générac, environ deux cents personnes s’étaient données rendez-vous dimanche matin. Avec en ligne de mire, les élections Européennes.

Anne-Laure Petel, Françoise Dumas, Anthony Cellier et Jérôme Talon s’exprimant devant les sympathisants (photo Norman Jardin / Objectif Gard)

Les députés et les sympathisants gardois de la REM se sont retrouvés pour une réflexion collective.

La paella a été préparée au feu de bois et la sono a diffusé des tubes de Bob Marley, Daniel Balavoine et Dire Straits. La musique ne s’est arrêtée que lors des prises de parole des députés de la République en Marche. Ils sont montés sur une estrade, improvisée sur une remorque agricole. Le premier à prendre le micro a été Jérôme Talon.

Le référent départemental de la REM a rappelé une future échéance pour son mouvement : « Les élections Européennes sont un objectif majeur ». Il a également rappelé que toutes les villes de plus de 9 000 habitants auront une investiture la République en marche. Puis vint le tour d’Anthony Cellier, député du Gard. Il s’est exprimé au sujet de l’écologie : « c’est avoir du courage que d’arrêter le projet de Notre-Dame-des-Landes », a t-il souligné.

Près de 200 personnes se sont retrouvées pour la rentrée des marcheurs (photo Norman Jardin / Objectif Gard)

Les femmes ont ensuite pris la parole. Tout d’abord la députée Françoise Dumas qui a soutenu le gouvernement français : « il ne faut pas céder aux doutes. Le Président est déterminé et le Premier ministre a trouvé sa vitesse de croisière ». Puis elle a milité pour un élargissement de la coopération militaire en Europe. « Il nous faut passer à une stratégie de défense collective. »

Pour terminer, c’est Anne-Laurence Petel qui est intervenue. La députée des Bouches-du-Rhône a ciblé un adversaire pour les prochaines élections. « Le Front-National (devenu le Rassemblement National, NDLR) doit rester notre ennemi », a-t-elle pointé.

À l’issue des prises de parole, les sympathisants ont pu échanger avec les députés. Puis ils ont pu enfin manger la fameuse paella cuite au feu de bois. Après l'effort...

Norman JARDIN

Etiquette

Vous aimeriez aussi

3 réactions sur “GARD La République en marche a fait sa rentrée à Générac”

  1. Vous me direz pourquoi Générac ? La symbolique du lieu cher amis. Sur la circonscription de Gilbert Collard et en soutien à nos amis des comités de La République En Marche de ce territoire. Territoire abandonné par son député, mais cela, c’est une autre histoire…….

  2. A titre personnel je ne dis pas que LREM est mon ennemie mais mon adversaire politique. Je reste un démocrate pur et dur contrairement à ceux qui rejettent, excluent, insultent, méprisent et attisent la haine entre Français.
    Macron, Philippe et son gouvernement n’ont plus que l’invectice stérile tellement la pauvreté de leurs convictions pour la France fait jour.
    Le seul projet de LREM est de marcher dans les pas de Merkel au rythme des diktats des lobbys.
    RDV à l’élection Européenne.

    Th.J conseiller R.N Nîmes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité