A la uneActualitésEconomie

MARDI ÉCO Dans les joints, Dexel excelle

L'entreprise des Salles-du-Gardon est spécialisée dans les colles et joints pour béton. Ses produits sont commercialisés dans le monde entier sous la marque Sika.

La visite a démarré par une présentation de l'entreprise Dexel (photo Corentin Corger)

Dexel, entreprise basée aux Salles-du-Gardon, a reçu, la semaine dernière, la visite de Jean Rampon. Le sous-préfet a été accueilli par Frédéric Burgals, fondateur de la société qui travaille en exclusivité avec le géant Sika. 

Cette visite était prévue avec son prédécesseur mais Jean Rampon a honoré ce calendrier et s'est rendu chez Dexel. "C'est important pour moi de connaître les forces vives du territoire, le savoir-faire et voir comment je peux aider ?", confie le sous-préfet d'Alès à Frédéric Burgals, gérant de Dexel. Ce cévenol originaire du Pradel, décide de se lancer en 1998 dans le béton désactivé prêt à l'emploi. Quelques prix glanés dans des concours lui permettent avec son épouse de commencer l'aventure.

Pour tester ses gammes de bétons colorés, le couple utilise l'incubateur de l'École des Mines. Le concept prend, poussé par des allocations des collectivités. En 2001, une rencontre change tout, celle de Sika, leader mondial de l'étanchéité. Dexel sous-traite exclusivement avec la marque suisse et les contrats s'enchaînent. Jusqu'en 2004, date où Sika rachète Dexel mais le groupe décide de conserver l'identité cévenole de manière indépendante pour en faire en quelque sorte son laboratoire secret d'innovation et d'expérimentation.

Le sous-préfet observe la fabrication des cartouches de gaz (photo Corentin Corger)

Basée jusqu'à alors à Saint-Hilaire-de-Brethmas, l'entreprise déménage aux Salles-du-Gardon en 2010. Le chiffre d'affaires commence à s'envoler. Au-delà de l'innovation, Dexel est également capable de produire à petite échelle pour expérimenter les nouveaux produits. En cas de réussite, ce dernier est ensuite réalisé à des millions d'exemplaires dans les usines de Sika. L'entreprise cévenole produit néanmoins en moyenne 1 400 tonnes de mortier et 155 000 cartouches par an.

La gamme de Sika est large : poudres (mortiers, colles carrelages, enduits), liquides, pâtes, colorants ou encore fibres. Et toutes les nouvelles idées même les plus saugrenues se matérialisent chez Dexel : "j'aime lancer des produits, essayer des nouvelles choses", confie Frédéric Burgals. Sika travaille actuellement sur un projet futur, le remplacement de l'acier dans le béton par des fibres. En attendant, de peut être se pencher là-dessus, Dexel produit des cartouches de gaz qui sont écoulées à travers le monde. "On a même des demandes de Sika Australie", se réjouit le gérant.

Jean Rampon (à gauche), sous-préfet d'Alès, au côté de Frédéric Burgals, au cœur de l'entreprise Dexel (photo Corentin Corger)

À terme le patron de Dexel souhaiterait acquérir un nouveau local pour faire de celui à l'image ci-dessus, un site uniquement dédié à la production. Même s'il n'a pas été question d'un terrain pendant la visite du représentant de l'État, le chef d'entreprise était honoré de la présence de Jean Rampon. "C'est une vraie fierté d'être choisi, de faire partie des références sur un territoire. Pour les employés de la société c'est aussi une reconnaissance que l'on s'intéresse à leur travail."

Le sous-préfet s'est également intéressé à la question du transport pour se rendre jusqu'à l'usine mais aucun problème d'accès n'a été relevé. Les produits Sika produits par Dexel ont encore de beaux jours devant eux.

Corentin CORGER

Etiquette

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité