ActualitésPolitiqueSociété

GARD Syndicalisme étudiant : les premiers F!DL sont Nîmois

Syndicat national étudiant fondé en 1987, la F!DL (Fédération indépendante démocrate lycéenne) a désormais son antenne à Nîmes.

Lors de la première assemblée générale... (Photo : DR/ Objectif Gard))

Ils resteront les F!LD gardois de la première heure, un syndicat lycéen qui revendique 28 000 adhérents (chiffre de 2017, NDLR) dans l'Hexagone.

Le 28 août dernier, rassemblée autour de ses portes-parole, Antoine Brilland et Antoine Frasque, une trentaine d'adhérents a porté sur les fonts baptismaux l'antenne locale de cette organisation lycéenne française à but syndical qui, selon sa page Wikipédia, a vocation à "défendre les valeurs d'égalité et de solidarité et faire entrer la démocratie au lycée".

Cette première assemblée générale a été l'occasion pour la dizaine de membres de rédiger les statuts de l'association et d'élire le bureau local. Plusieurs objectifs ont été définis. En premier lieu, les militants ont décidé de veiller au maintien et à l'amélioration du droit et à l'accès à l'Éducation et à la culture, "indépendamment de toute appartenance sociale, ethnique ou religieuse".

Protéger les intérêts des lycéens et lycéennes en s'attachant à la qualité des réseaux de transports scolaires ainsi que la tenue en bon état des établissements et au maintien des effectifs des enseignants sera aussi au coeur de leurs préoccupations. Les jeunes syndicalistes entendent par ailleurs faire entendre leur voix, au cas par cas, dans le cadre des conseils de discipline.

La nouvelle voix lycéenne veut se faire entendre

"Neutre politiquement, la F!DL cherche à faire naître une conscience, une vision globale de notre société et une pensée politique par la mise en place d'instances de débats et de discussions au sein des établissements, participant ainsi à l'éducation des futurs citoyens et citoyennes, évoquent les portes-parole. Prompts à lancer un pavé dans la mare de l'Éducation nationale ils pensent que "dans l'état actuel des choses, elle n'incite pas l'élève à développer son libre arbitre, ses opinions ou sa conscience politique." Fermez le ban.
Mais après avoir soufflé le froid, la F!DL Gard souffle le chaud et "s'engage à œuvrer par tous les moyens en sa possession pour tenir ses objectifs et s'inscrit dans une volonté de défense de l'Éducation nationale en tant que service public. Nouvelle voix lycéenne, elle compte bien se faire entendre et créer un nouvel engouement pour tous les sujets de société et idéologies politiques". Un vaste programme que les jeunes militants vont s'attacher à concrétiser. À la F!DL, demain commence aujourd'hui...
Philippe GAVILLET de PENEY 
Contact : gard@fidl.org. Portes-parole du comité : Antoine Brilland 07 89 98 25 75, Antoine Frasque : 07 83 24 10 72. 

Etiquette

Philippe Gavillet de Peney

Après avoir traîné ma plume et ma carcasse un peu partout dans les rédactions des quotidiens régionaux de l'Hexagone, j'ai posé mes valises à Objectif Gard en mars 2016. Couteau suisse de la rédaction, j'interviens dans plusieurs rubriques avec une inclination plus marquée pour le sport, les portraits et les sujets de société...

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité