A la uneActualitésCultureSociété

MERCREDI CULTURE Expo de Ouf… version 7

Durant plus d'un mois, le quartier Gambetta, à Nîmes, est le théâtre d'une grande exposition de fresques peintes sur les façades d'habitations.

Le spot (Photo Anthony Maurin).

Le spot est un ovni culturel... Empli d'une saine émulation artistique, il est aussi le vaillant représentant d'un quartier qui résiste. Le nord de la ville, Gambetta en particulier mais c'est un peu la même chose pour Richelieu, avait tendance à être oublié par la municipalité. Chaussée défoncée (remarquez que la réflexion fonctionne encore pour d'autres secteurs) et dents creuses à volonté. Quartier pauvre habité par des riverains humbles, Gambetta est pourtant une perle de vie.

Pour surligner ces état de faits et pour égayer les lieux, le Spot, lieu culturel urbain, a pris les choses en main. Après six ans d'existence, cette grande exposition murale en extérieur est pleinement entrée dans les mœurs du quartier. Jusqu'au 27 octobre, des animations, visites guidées, ateliers participatifs, portes ouvertes, compétition de skate, concerts, projections de documentaires, performances en live... seront organisés pour le bonheur des curieux et des amateurs du genre.

L'Expo de Ouf est un petit bijou alliant la culture, le social et l'économie. Réveillant un quartier qui s'endormait, le Spot et ses actions quotidiennes émerveillent les passants. Mais le Spot change. C'était en réalité l'association Locomotiv qui s'occupait de l'Expo de Ouf. Cette dernière, en vue d'une envie de professionnalisation, va être absorbée par le Spot pour en faire une entité plus sérieuse encore.

Une société Coopérative d'Intrêt Collectif, Une SCIC donc. Financièrement, juridiquement et administrativement mieux conçue, elle permettra aux projets que proposent les artistes du Spot d'avoir une résonance mieux perçue. Ce modèle correspond mieux à l'éthique voulue par l'asso et à sa volonté d'engagement sur le terrain et le long terme.

Les cultures urbaines et la dynamique citoyenne d'un quartier vont souvent de paire. La preuve en images dans la suite de l'article !

Le programme complet est à découvrir ici.

Voici le lien menant à la carte des fresques...

(Photo Anthony Maurin).
(Photo Anthony Maurin).
(Photo Anthony Maurin).
(Photo Anthony Maurin).
(Photo Anthony Maurin).
(Photo Anthony Maurin).
(Photo Anthony Maurin).
(Photo Anthony Maurin).
(Photo Anthony Maurin).

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 34 ans et je suis journaliste depuis plus de dix ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité