A la uneActualitésHandballSports Gard

USAM Une première au Parnasse réussie et sans souci

Pour son premier match de la saison à domicile, l'USAM s'est défait sans difficulté de Cesson-Rennes (24-19).

L'USAM na pas eu à élever son jeu pour faire la différence (photo Yannick/ USAM)

Deux matches, deux victoires. Le début de saison de l'USAM est parfait. Ce soir, au Parnasse, la Green Team n'a pas forcé son talent pour vaincre une valeureuse équipe de Cesson-Rennes sur le score de 24-19.

Après avoir effectué l'essentiel de la préparation au gymnase de la Camargue, pour cause de travaux, les joueurs étaient heureux de retourner au bercail. Une enceinte qui se veut infernale, à moitié remplie pour cette première rencontre. Pour cette deuxième journée de Lidl Starligue, seul Brun manquait à l'appel. Les trois recrues étaient présentes dans le groupe nîmois.

L'entame de match était accrocheuse pour le sept de départ composé de Desbonnet, Salou, Nyateu, Dupuy, Brasseleur, Rebichon et Sanad. Cesson ouvrait la marque d'entrée mais l'USAM réagissait immédiatement. Sanad avait besoin de plusieurs tentatives pour se mettre en route témoin son taux de réussite de 1/3 dans les premières minutes. Cesson répondait à chaque but nîmois et restait au contact (6-5, 12e). Mais à l'approche du quart d'heure de jeu, le score tournait de manière plus favorable à l'avantage des locaux.

Brasseleur reçu cinq sur cinq

Micke Brasseleur a été un des grands artisans du succès usamiste (photo : Yannick/USAM)

 Pour sa première à la maison, la recrue a été au rendez-vous. Ses cinq premières tentatives ont terminé au fond des filets. Son efficacité permettait aux siens de prendre le commandement des opérations (10-6, 17e). Sur ses deux derniers tirs de la première période, il était moins en réussite, mais sans conséquence pour le collectif local. Sous son impulsion Sanad aussi retrouvait le bonheur du buteur et ses buts faisaient du bien.

Performants devant le but c'est forcément ce qui fait la différence. 67% de réussite pour l'USAM contre 45% pour les Bretons. Dans la droite ligne de Brasseleur à droite de l'arrière, son compère de la gauche, Prandi faisait son entrée et marquait (12-7, 22e). Les Nîmois ne jouaient pas que de loin et alternaient aussi avec du jeu dans l'axe. Une variation qui permettait aux hommes du président Tebib de rentrer aux vestiaires avec six points d'avance (14-8).

Prandi à la gâchette 

De quoi repartir sereinement. Les visiteurs n'étaient pas largués pour autant et revenaient avec plus d'engagement physique et l'USAM concédait un 3-1 avant d'atteindre la pause sur un score de 15-11 à la 43e minute. Après un temps mort, Prandi cassait les ardeurs adverses et la Green Team reprenait son matelas de cinq points. L'USAM possède le gros avantage, qu'il faudra d'ailleurs confirmer tout au long de cette saison, d'avoir dans ses rangs des tireurs "longues distances" redoutables. Après Brasseleur lors du premier acte, Prandi enfilait le costume de l'artilleur avec un 4/4 au tir (21-14, 48e).

Une possibilité qui arrange bien les affaires quand les attaques placées échouent. Mais cela ne suffisait pas pour s'offrir une fin de match totalement sereine car Cesson marquait à quatre reprises quand la Green Team ne trouvait pas la faille (52e, 21-18). Mais l'USAM a pu compter sur la solidité de son gardien, Theodor Paul. Le Slovaque a disputé la seconde période et a réalisé sept arrêts. Il terminait avec un ratio supérieur à son coéquipier Desbonnet. La fin de match se passait tranquillement et l'USAM pouvait savourer ce deuxième succès qui l'installait provisoirement en tête du championnat.

Corentin Corger

 

Fiche technique :

USAM - Cesson-Rennes : 24-19

Gymnase du Parnasse

Score mi-temps : 14-8

Arbitre : M. Carmaux et M. Mursch

USAM : Desbonnet (arrêts : 4/13), Paul (), Dupuy (0/1), Nyateu (2/5), Rebichon (1/1), Sanad (3/6), Tobie (0/1), Gerard (4/4), George (1/1), Brasseleur (5/9), Salou (2/2), Suty (0/0) Gallego (1/1), Garain (0/0), Prandi (4/7), Nieto (0/1)

Deux minutes : Rebichon (15e), Dupuy (31e), Nieto (39e)

Cesson-Rennes : Lettens (arrêts: 2/11), Bucaturu (arrêts: 8/22), Kalafut (1/5), Dore (0/0), Gudmundsson (0/0), Acquevillo (2/4), Villemino (4/5), Mitrovic (1/6), Szyba (5/7), Le Boulaire (0/0), Kamtchop Baril (0/0), Hochet (2/4), Beauregard (0/0), Dupond-Marion (1/1), Bolaers (0/4), Derbier (3/5), Zmuda (0/0)

Deux minutes : Szyba (5e), Beauregard (16e, 34e)

Disqualification : Acquevillo (26e)

Évolution du score : 0-1 (2e), 3-2 (6e), 4-3 (9e), 6-5 (12e), 10-6 (17e), 12-7 (22e), 13-8 (27e), 14-9 (32e), 15-10 (37e), 17-13 (42e), 20-14 (48e), 21-17 (52e).

Etiquette

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité