A la uneActualités

CRUVIERS-LASCOURS Kito de Pavant fait rêver les enfants

Le navigateur Kito de Pavant est venu à Cruviers-Lascours ce vendredi. Photo Élodie Boschet/Objectif Gard

Le navigateur du Grau-du-Roi, qui prépare la Route du Rhum, était à Cruviers-Lascours ce vendredi 14 septembre pour parler de sa passion aux petits écoliers du village.

Il s’est éloigné de la mer pendant quelques heures pour faire briller les yeux d’une centaine d’écoliers. Les siens ont toujours la même étincelle lorsqu’il évoque sa passion de la navigation, qu’il pratique depuis maintenant un demi-siècle. Aujourd’hui âgé de 57 ans, Kito de Pavant se prépare à un nouveau challenge : la Route du Rhum, qui rallie Saint-Malo à Pointe-à-Pitre, et dont le départ est programmé le 4 novembre. Entre les différents préparatifs que suscite cette course en solitaire, le navigateur est venu à Cruviers-Lascours sur l’invitation du maire, Fabien Fiard, lui-même régatier : « on s’est rencontré l’hiver dernier à La Grande-Motte et je lui ai demandé s’il serait d’accord pour venir échanger avec les enfants du village. C’est un gars très simple, il a immédiatement dit oui. »

Kito de Pavant : « j’avais envie d’aller voir derrière l’horizon »

Les enfants captivés par Kito de Pavant. Photo Élodie Boschet/Objectif Gard

Pendant une heure, le skipper est revenu sur son parcours et ses aventures. Natif de Dordogne, ses parents s’installent au Grau-du-Roi alors qu’il est encore enfant. Il grandit au bord de la Méditerranée, qui devient son terrain de jeu. « J’avais envie d’aller voir derrière l’horizon », raconte-t-il. Et il l’a fait, à différentes échelles. Mais ce qu’il racontera surtout aux enfants, c’est ses expériences du Vendée Globe, cette difficile course à la voile autour du monde. « J’ai fait trois départs. Et à chaque fois, ça s’est mal passé. » Comme ce jour de décembre 2016, lorsque le monocoque du marin est abîmé par un cachalot au beau milieu de l’océan indien, l’obligeant à abandonner la course… « J’ai perdu mon bateau, on ne l’a plus jamais retrouvé. Dans mon malheur, j’ai eu la chance d’être récupéré par le navire de ravitaillement Marion Dufresne qui était à proximité. »

Kito de Pavant évoquera également, de manière générale, les difficultés rencontrées lors d’un tour du monde en solitaire. « On lutte contre le froid, la pression de la course, les mouvements du bateau, le manque de sommeil… Quand je dors une heure d’affilée, c’est une grasse matinée ! » Captivés, les écoliers poseront un tas de questions au baroudeur des mers : « Est-ce que c’est méchant un cachalot ? T’as déjà touché des dauphins ? Et des requins, t’en as vu ? C’est quoi ta mer préférée ? » Les enfants auront l’occasion de mieux comprendre le quotidien du navigateur lorsqu’il sera sur la Route du Rhum, à bord de son tout nouveau bateau baptisé « Made in Midi ». « Je vous enverrai tous les jours des photos, des vidéos et mon journal de bord », assure-t-il. Depuis les bancs de l’école, les élèves navigueront avec Kito par procuration.

Élodie Boschet

Etiquette

Elodie Boschet

Elodie Boschet, journaliste à Objectif Gard depuis septembre 2013.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

A lire également

Close
Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité