ActualitésSociété

NÎMES Deuxième prise pour la Water Academy

Le groupe Saur lance sa 2e promotion de techniciens de traitement des eaux dans son centre de formation nîmois.

Quelques-unes des infrastructures de la Saur Water Academy de Nîmes (Photo Anthony Maurin).

Basée à Nîmes, dans le bâtiment EERIE sur le parc scientifique et technique Georges Besse, la Saur Water Academy poursuit ainsi son activité de formation par apprentissage en 2018.

Elle accueille à partir du 17 septembre 2018 une nouvelle promotion de 16 apprentis de niveau bac en vue de l’obtention d’un titre professionnel certifié par le ministère du Travail et de l’Emploi. Cette formation, adaptée à l’évolution des métiers, développe notamment les compétences clés en électromécanique, en automatisme et en instrumentation et prépare aux métiers de chef d’usine, responsable de réseau ou responsable instrumentation. La formation représente 630 heures d’apprentissage par an soit 90 jours de formation par cycle.

Grâce aux collaborateurs Saur qui ont accepté un rôle de tuteurs, elle allie l’acquisition de connaissances théoriques en centre de formation, à l’apprentissage sur le terrain de savoir-faire et savoir-être suivant le calendrier deux semaines en centre de formation et de deux semaines en exploitation.

Un recrutement d’apprentis en local

Les 16 apprentis ont été recrutés avec l’aide de nos différents partenaires de l’emploi et de la formation sur Nîmes, comme les missions locales jeunes (MLJ), Pôle emploi, AFPA… En parallèle, les collaborateurs de la SWA ont participé à différents événements pour l’emploi des jeunes afin de repérer au plus près les candidats potentiels et les intégrer à leur process de recrutement.

Des matinées de recrutement sous forme de " job dating " avec présentation des métiers et de la SAUR ont eu lieu dans les locaux du Pôle emploi de Saint-Césaire à Nîmes, ce qui a permis de recruter 5 candidats sur 16 via ce partenariat. Une démarche dupliquée au niveau des missions locales jeunes du territoire a séduit deux candidats supplémentaires.

Pour Chrystelle Ros, responsable de la plateforme de formation SWA, " notre principal objectif est en effet de conserver les apprentis ainsi formés à nos méthodes, nos outils et à notre culture d’entreprise dans nos exploitations et d’offrir aux jeunes de nos collectivités partenaires des débouchés professionnels. Et pour ceux qui auraient envie de bouger à l’issue de leur apprentissage, des affectations sur tout le territoire national pourront leur être proposées ".

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 34 ans et je suis journaliste depuis plus de dix ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité