Actualités

VILLENEUVE Un financement participatif lancé pour la chapelle des Pénitents gris

L’édifice, qui date du XVIIIe siècle, a bien besoin d’un coup de frais.

Samedi soir, lors du lancement de la campagne de financement participatif pour la chapelle des Pénitents gris de Villeneuve (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

C’est pour sauvegarder et restaurer la Chapelle des Pénitents gris que l’association des Amis de la chapelle se bat aux côtés de la mairie de Villeneuve depuis des années.

Samedi soir, à l’occasion des Journées européennes du patrimoine, ce combat a pris une nouvelle forme. Il s’agit d’une campagne de financement participatif sur internet sur le site Credofunding (lien en pied), lancée officiellement ce samedi. Car même si la commune fait des efforts, en finançant par exemple la restauration d’un des huit tableaux que compte la chapelle, « Villeneuve compte 27 monuments. La commune est fière de ce patrimoine et ne cesse de le restaurer et de le mettre en valeur, mais ça coûte très cher », explique le premier-adjoint Xavier Belleville. Alors la mairie voit d’un très bon oeil toute initiative permettant de diversifier les entrées d’argent au profit de la restauration de l’édifice.

« Nous avons pour mission de chercher des fonds et d’ouvrir la Chapelle pour la faire connaître », explique le président de l’association des Amis de la chapelle baroque des Pénitents gris de Villeneuve, Michel Arnaud. L’association, liée par un partenariat avec la mairie, est donc à la recherche de mécénat via des fondations, comme celles du Crédit agricole, mais aussi de mécénat privé.

Il faut trouver entre 140 000 et 150 000 euros

« Il faut absolument que les Villeneuvois se mobilisent. C’est la raison pour laquelle nous avons lancé ce financement participatif qui permettra par ailleurs de toucher des personnes au-delà de Villeneuve », poursuit le président. Il y en aura besoin : « il faut restaurer huit tableaux au total dont quatre en urgence, mais aussi et surtout les boiseries, explique Michel Arnaud. L’association a payé une étude de restauration des boiseries. Il ressort que le coût de restauration et de consolidation de structure montent à 35 000 euros puis que le traitement de la couche picturale coûterait 50 000 euros. Quant aux tableaux, il faut 45 000 euros. » En tout, il faut donc trouver entre 130 000 et 140 000 euros.

Le prix à payer pour sauvegarder cette chapelle bâtie entre 1738 et 1752 par une confrérie de Pénitents gris « et due à un architecte célèbre originaire d’Avignon, Jean-Baptiste Franque, et considérée comme remarquable », souligne le président, qui croit savoir que « les Villeneuvois sont très fiers de leur patrimoine. On peut souhaiter que les dons soient à la hauteur de cette fierté. »

Pour contribuer et recevoir un reçu fiscal ouvrant droit à une réduction fiscale de 66 % du montant du don, vous pouvez adresser un chèque à l’ordre de l’association au 21 rue de l’Hôpital à Villeneuve, ou participer à la campagne de financement participatif ici.

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Etiquette

Thierry Allard

31 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité