FootballNîmes OlympiqueSports Gard

NÎMES OLYMPIQUE Baptiste Guillaume : « On va à Monaco avec des forces et des certitudes »

L'attaquant des Crocos a marqué son premier but avec Nîmes dimanche à Bordeaux.

Baptiste Guillaume est heureux d’être à Nîmes (photo Norman Jardin / Objectif Gard)

Le buteur prêté au Nîmes Olympique par le SCO d'Angers a débloqué son compteur lors de la 5e journée au Matmut Atlantique. Il ne compte pas en rester là et il rend hommage à ses partenaires et à son entraîneur.

Objectif Gard : Quel bilan tirez vous de ce début de saison ?

Baptiste Guillaume : Pour l’instant, ça se passe bien, mis à part à Toulouse où collectivement on a été plus en difficulté. Je prends mes marques petit à petit. Je gagne en confiance et je pense que cela commence à se ressentir sur le terrain, notamment au niveau des statistiques.

Qu'est-ce qui est le plus dur quand on intègre un nouveau club ?

J’ai changé cinq fois de club en cinq ans, donc je sais ce que c’est. Ici, il a fallu se mettre dans le rythme de l’équipe qui met une énorme pression sur l’adversaire. Cela demande beaucoup de force physique. Ç'a été un peu délicat au début, mais je me sens de mieux en mieux. 

C’est votre première expérience dans le Sud de la France. Comment s’est passée votre adaptation ?

Très bien, mais il fait nettement plus chaud et il y a plus de soleil. C’est agréable quand on se lève le matin. Pour le reste, c’est partout pareil. Il faut savoir s’adapter aux valeurs du club et gagner sa place.

Baptiste Guillaume, ici à Toulouse, a participé à quatre des cinq matches du Nîmes Olympique (photo Anthony Maurin / Objectif Gard)

Avez-vous des regrets sur ce début de championnat ?

Oui, sur certains matches on aurait pu l’emporter, comme contre Bordeaux et Paris. Mais il faut savoir se contenter de ce que l’on a fait car personne ne nous attendait là.

Votre but marqué à Bordeaux, c’est un soulagement ?

Je me suis dit qu’avec le travail et la remise en question, cela allait revenir. Je remercie Umut (Bozok) pour le cadeau qu’il m’a offert (la passe décisive, NDLR). C’est le travail de toute une équipe, tout un staff, tout un club et je tire mon chapeau à mes coéquipiers.

« Je donnerai tout pour remercier Bernard Blaquart »

Quels sont vos rapports avec Bernard Blaquart ?

C’est un rapport d’homme à homme et une confiance mutuelle. Il y a beaucoup de discussions. Il a tenu ses promesses me concernant. Il m’a fait confiance et peu de gens en aurait fait autant au regard de ma saison dernière (16 matches et 1 but en L1 avec Angers, NDRL). Je donnerai tout pour remercier Bernard Blaquart.

Évoluer dans une équipe aussi offensive, ça doit être agréable pour un attaquant...

C’est pour cela que je suis venu à Nîmes. C’est un pur bonheur. Se dire que l’on aura une ou plusieurs opportunités, c’est super.

Le Nîmes Olympique se déplace à Monaco dans quel état d'esprit ?

Tout le monde dit que l’on ne doit avoir peur de personne. On se surprend nous aussi. C’est une bonne surprise. Mais on ne l’a pas volé. Maintenant, il faut que cela tienne sur la durée. On va à Monaco avec des forces et des certitudes. On fait plaisir à voir et les gens ne s’ennuient pas en regardant nos matches.

Propos recueillis par Norman Jardin

Etiquette

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité