A la unePolitique

ÇA RESTE ENTRE NOUS Les indiscrétions de la semaine

Comme tous les dimanches, Objectif Gard vous propose son cocktail d’indiscrétions politiques. Un apéritif hebdomadaire à déguster sans modération !

Max en disgrâce... Dans la vie, il y a des moments où ça ne veut pas… Et pour le maire d’Alès, Max Roustan, depuis le début du mois de septembre, rien ne fonctionne comme prévu. On se souvient du couac de la nouvelle cantine scolaire de Claire-Lacombe, cantine qui avait pourtant fait l’objet de grands effets d’annonce. On allait voir ce qu’on allait voir… Au final, on a surtout vu des parents dans l’impossibilité d’inscrire leurs enfants à la cantine (relire ici). Dans la foulée, tout fier de son coup, Max Roustan annonce la venue de la chanteuse Michèle Torr, le 12 octobre prochain, dans le cadre de la Semaine bleue. Seulement, les 500 places - gratuites - s’arrachent en quelques minutes et l’opération tourne au fiasco. Les retraités reprochent au maire son manque d’anticipation, un mauvais choix de salle, et surtout une très mauvaise gestion de la distribution des places. Le roi d’Alès, élu haut la main depuis 1995, est même hué par les seniors. Ceux-là même qui votent pour lui depuis plus de vingt ans. Certainement une première ! L’affaire prend même une dimension nationale quand un humoriste s’en donne à cœur joie sur les ondes de France Inter (à écouter ici). Le service communication de la ville d’Alès, d’ordinaire toujours prompt à partager les exploits de son bon maire sur les réseaux sociaux, ne moufte pas. Silence radio aussi quand, ce mercredi, les travaux de démolition de l’immeuble de France Télécom en plein cœur d’Alès ont entraîné la coupure accidentelle de 1 200 lignes de téléphone fixe (lire ici). Max Roustan est resté aux abonnés absents. Il ne faudrait pas qu'en 2020 ses électeurs le soient à leur tour…

Moi, candidat... Cette semaine, nous avons reçu un appel paniqué d’un maire gardois après la visite, à Alès, du chef d’entreprise montpelliérain Mohed Altrad. Selon l’élu, le milliardaire n’aurait pas apprécié un article d’Objectif Gard dans lequel nous aurions écrit qu'il ne serait pas candidat à la mairie de Montpellier. L’homme d’affaire souhaiterait que nous retirions cette phrase. Sauf qu’il y a manifestement eu confusion avec un autre journal… Objectif Gard n'aurait d’ailleurs jamais rien écrit de tel, puisque, comme notre nom l'indique, nous avons déjà suffisamment à faire avec les communes gardoises. C’est toutefois bon à savoir : Mohed Altrad ne veut pas qu’il soit écrit dans la presse qu’il ne sera pas candidat à Montpellier en 2020… Chacun en déduira ce qu’il veut.

Jacques-Olivier Liby assume... ou pas. "J'ai répondu à l'appel à candidature pour le poste de responsable du marketing territorial et je suis retenu." C'est par ces quelques mots où transpirent la gêne et l'embarras que le président de l'association "Les Avocats du diable" (organisatrice de nombreux prix autour de la tauromachie et de la littérature) tente de justifier son arrivée à Nîmes métropole. Il faut dire qu'après avoir travaillé aux côtés de Franck Proust (il y a 12 ans selon lui) et bénéficié du soutien financier de la ville de Nîmes pour plusieurs manifestations, rejoindre l'ennemi juré de Jean-Paul Fournier passe mal. D'autant plus quand on apprend que M. Liby va prendre en charge l'organisation des Ambassadeurs. Rappelez-vous, la belle soirée parisienne chez LCL pour promouvoir notre beau territoire...

Henry Douais et la vie de château. L'ex-président de la Chambre de commerce et d'industrie de Nîmes a pris de la hauteur. Après sa cuisante défaite face à Éric Giraudier il y a près de deux ans, Henry Douais s'est installé à Montclus où il jouit d'une résidence secondaire. Ce village médiéval situé aux frontières de l'Ardèche abrite un magnifique château. L'ancien patron des chefs d'entreprise nîmois vient d'en prendre la direction. Mais jamais loin de Nîmes, il a encore été aperçu cette semaine au Cheval Blanc, face aux Arènes, en tête à tête autour d'un déjeuner avec Jean-Paul Fournier, le maire de Nîmes. Les défaites passent, les amitiés restent...

Pissas : c'est mal embarqué. Alexandre Pissas réclame sa réintégration au Parti socialiste. Comme évoqué précédemment, son audition s'est déroulée début septembre. Difficile de connaître le résultat définitif avant le 25 septembre prochain où se déroulera le prochain bureau fédéral, mais notre petit doigt nous dit que le patron du Service départemental d'incendie et de secours (SDIS) n’obtiendrait pas la majorité au niveau local. Sûr de son coup, le maire de Tresques compte surtout sur ses amitiés nationales pour faire pencher la balance en sa faveur. Il fait sûrement sien l'adage qui dit qu'il vaut mieux s'adresser au bon Dieu qu'à ses saints. Quant au résultat, attendre et voir...

La prise de guerre de MagnaNîmes. Le socialiste Jérome Puech peut se frotter les mains… Lancé en mars, son mouvement politique pour les Municipales nîmoises vient d’accueillir un nouveau membre : le pompier et ancien secrétaire départemental du syndicat Sud, Nicolas Nadal. L'année dernière, le Nîmois a fait partie des initiateurs de l'occupation de l’avenue Feuchères et d'une pétition qui avait permis de rassembler 80 000 signatures de soutien. Dans la foulée de cette adhésion à MagnaNîmes, M. Nadal vient de prendre sa carte au Parti socialiste. Il y en a qui y croient encore...

Nicolas Nadal à gauche et Jérôme Puech, au centre, avec des militants lors de la distribution de tracts pour MagnaNîmes lors de la Fête des associations sur l'Esplanade Charles De Gaulle de Nîmes, début septembre 2018 (Photo : DR)

PSéminaire… Un séminaire du Parti socialiste se tiendra le samedi 20 octobre dans une commune du Piémont Cévenol. Quelques personnalités politiques d'envergure nationale devraient assister à ce rassemblement gardois où il sera question de travailler sur la refondation du parti le matin et de préparer les questions européennes et de politique française dans l’après-midi. Tout un programme et du pain sur la planche !

La rédaction

Etiquette

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité