ActualitésCultureSorties Gard

UZÈS La Maison CDCN vous invite à une traversée sensible

Danse, lecture, rencontres, profitez d’ateliers intergénérationnels fin septembre.

Marie Desplechin et Thierry Thieû Niang répètent la création "Au Bois dormant" le 10 décembre 2008 au conservatoire de danse de Martigues• Crédits : ANNE-CHRISTINE POUJOULAT - AFP

La Maison CDCN vous invite à une traversée sensible avec le chorégraphe et danseur Thierry Thieû Niang.

Thierry Thieû Niang a travaillé avec des enfants autistes. L’écrivain Marie Desplechin l’a accompagné durant cette expérience que tous deux racontent dans ce double récit. Le premier raconte les séances de danse et la fin d’une histoire d’amour. La seconde revisite le passé douloureux de l’internement de son enfant. "Au bois dormant" a été publié en mai 2018 aux éditions des Busclats.

Dans le cadre de la MiNuit Blanche d'Uzès, la lecture sera suivie d'une rencontre avec les auteurs, en partenariat avec la librairie Le Parefeuille, le vendredi 28 septembre à 19h30. Entrée libre, renseignements et réservations au 04 66 03 15 39.

Des ateliers intergénérationnels de danse

La Maison CDCN développe également un projet de sensibilisation à l’art et la culture via le spectacle vivant, créateur de cohésion sociale et de mixité sur le territoire de l’Uzège. Dans le cadre de la politique de la ville, depuis l’an dernier, des liens se tissent avec un noyau d’habitants du quartier des Amandiers, qui ont traversé avec plaisir et intensité l’expérience Let’s Folk de Marion Muzac avec le studio mobile installé au cœur du quartier.

Pour prolonger la rencontre, l'idée est de créer un groupe ouvert : femmes, hommes, adolescents, enfants, quels que soient leur âges, qui jouent le jeu de la découverte des arts vivants et de la culture. Au programme : sorties culturelles, rencontres avec des artistes, ateliers de pratique, de temps de parole et débat sur les œuvres…

"Une jeune fille de 90 ans"

Au service de gériatrie de l’hôpital Charles Foix d’Ivry, Thierry Thieû Niang, anime un atelier de danse avec des patients malades de l’Alzheimer. Par la danse, des vies se racontent, des souvenirs s’égrènent plein de regrets, d’amertumes, d’éclats de joie, de solitudes. Blanche Moreau a quatre-vingt-douze ans. Pendant le tournage, elle est tombée amoureuse du chorégraphe. Le simple fait de tomber amoureuse étant en soi une chose folle, Blanche n’a plus rien de délirant ni de fou : sa maladie est devenue tout simplement la maladie de l’amour. Production Arte – Agat Films Projection en présence du chorégraphe.

Un film de VALERIA BRUNI TEDESCHI et YANN CORIDIAN. Avec THIERRY THIEU NIANG.

La projection aura lieu le samedi 29 septembre à 15h, à la Librairie Le Parefeuille à Uzès. Entrée libre. Renseignements et réservations au 04 66 03 15 39.

Etiquette

Linda Mansouri

Après un Master 2 en Communication, j'ai choisi d'intégrer un journal dans l’ère du temps et trait d'union entre les Gardois... Ma mission: inventer tous les jours de nouvelles façons de vous interpeller, de vous surprendre et de créer du lien avec vous !

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité