A la uneCulture

MERCREDI CULTURE L’invitation à la littérature, une mission de service public…

À Nîmes, la maison Théâtre des littératures à voix haute dévoile sa saison 8.

Devant la maison Théâtre des littératures à voix haute de gauche à droite, Bruno Paternot, animateur du lieu et lecteur, Stella Braggini, illustratrice et graphiste, Danièle Faugeras, directrice des collections Pop&psy, Denis Lanoy, fondateur et animateur du lieu, et Jean-Paul Michalet, écrivain et animateur du théâtre d'écriture (Photo Véronique Camplan)

La saison nouvelle du Triptyk théâtre, le Théâtre des littératures à voix haute, est lancée. Ce programme 8 est dédié à la mémoire de Jean Paulhan écrivain et éditeur né à Nîmes le 2 décembre 1884 et mort à Neuilly sur Seine le 9 octobre 1968.

Élaboré dans le souci constant de développer l'offre et d'amener un public toujours plus varié à la littérature, ce programme est éclectique à souhait. Consacrée à la poésie depuis 10 ans, la maison d'édition gardoise Pop&psy est une maison amie de la Maison des littératures à voix haute, c'est donc tout naturellement que cette dernière a proposé d'y organiser un événement pour célébrer cet anniversaire. Outre Jacques Ancet, Danièle Faugeras sera accompagnée par Anne-marie Soulier, Amin Kamranzadeh et Franck Merger durant ces trois journées. Cet événement se déroulera dans les lieux suivants : Théâtre des littératures à voix hautes / Médiathèque Carré d’art / Amis de la librairie Diderot / Magasin La Cité / Cinéma Le Sémaphore.

Jacques Ancet dessine par Stella Braggini

Jeudi 4 octobre à 19h, à la Maison Théâtre des littératures à voix hautes, 26 rue de la République,
soirée Jacques Ancet «Écrire, ce serait d’abord cela : s’asseoir pour voir se lever le monde dans le jour du langage. Et d’une voix presque muette – d’un souffle engendré par les mots et qui les porte – ne cesser de célébrer cette beauté, répétant comme une prière muette cette phrase si simple de Beckett : « Je regarde passer le temps et c’est si beau ». /ttk@triptyktheatre.fr / réservation : 04 66 62 06 66.

Vendredi 5 octobre, à 16h, à la bibliothèque de Carré d’art, place de la Maison carrée. Atelier de traduction (poésie persane) avec Franck Merger. 12 participants maximum. Entrée libre / inscription obligatoire 04 66 76 35 03.

À 19h à l’auditorium de Carré d’art, place de la Maison carrée, soirée consacrée au poète et cinéaste iranien Abbas Kiarostami. Présentation et lectures par Franck Merger et Amin Kamranzadeh et projection de Roads of Kiarostami, film de 30mn inédit en France.

Samedi 6 octobre à 11h avec les Amis de la librairie Diderot, au bar Le Prolé, 20 rue Jean Reboul,
rencontre autour de PO&PSY lectures à la carte / discussion autour de la traduction de poésie. Apéritif convivial.

De 14h30 à 16h, au 2e étage du Magasin La Cité,1 place du Grand Temple, lectures : Jacques Ancet, po&sie Norvégienne, d'Anne-Marie Soulier, et poésie persane avec Franck Merger et Amin Kamranzadeh.

À 18h au cinéma Le Sémaphore, 25 rue Porte de France, projection publique de 24 Frames, dernier film d’Abbas Kiarostami (durée : 2h. Présentation par Danièle Faugeras et Franck Merger suivi d'une discussion.

Trois jours d'hommage à Jean Paulhan

Jean Paulhan sous la plume de Stella Braggini,

Il y a 50 ans disparaissait Jean Paulhan, un hommage de trois jours dans la ville qui l'a vue naître s'imposait. Avec Claire Paulhan, invitée grand témoin, Laurence Brisset, Serge Velay, Guillaume Rouland-Quashie et la compagnie des Paroles de verre. Au programme, lectures, rencontres littéraires, discussion conférences, lectures condensées à plusieurs voix. L'inauguration de l'hommage se tiendra à la la Maison Théâtre des Littératures à voix haute, suivront des événements dans la maison natale de Jean Paulhan, qui n'est autre aujourd'hui que le Prolé et aux amis de la librairie Diderot. Renseignements : 04 66 62 06 66.

Une nouveauté cette saison voit la mise en place d'une proposition nouvelle en partenariat avec l'association Au pied de la lettre : la mise en œuvre d'un atelier d'écriture hebdomadaire animé par l'écrivain jean-Paul Michalet, à compter du 10 octobre. Les ateliers se tiendront les 10, 17, et 24 octobre, les 7,14, 21, 28 novembre, les 5,12 et19 décembre et se poursuivront en 2019. Participation : 60 euros soit, 6 euros l'atelier.

Neuf autres rendez-vous sont au programme des mois de novembre et décembre sur lesquels nous reviendrons mais si vous êtes curieux et que vous ne pouvez pas attendre,  le programme complet vous attend à la Maison Théâtre des Littératures à voix haute ou par téléphone au 04 66 62 06 66.

Véronique Palomar-Camplan

Etiquette

Véronique Palomar

Après une longue carrière au service de l'information dans l'hémisphère sud, me voilà de retour dans l'hexagone. Heureuse de mettre, plume, regard neuf et expérience au service d'un journal indépendant et de continuer à informer.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité