A la uneFootballNîmes OlympiqueSports Gard

NÎMES OLYMPIQUE L’occasion est trop belle pour les Crocos

25 jours après leader parisien, c’est la lanterne rouge guingampaise qui se présente aux Costières. C'est peut-être le match le plus important de ce début de saison.

Rachid Alioui fait son retour dans le groupe (Photo Archives Anthony Maurin).

En cas de victoire, les Nîmois repousseraient les Bretons et la dernière place du classement à 11 points. C'est vrai balle de break pour les Crocos.

Il y a eu beaucoup de paillettes au stade des Costières depuis l’ouverture du championnat de Ligue 1. C’est d’abord l’Olympique de Marseille qui est venu à Nîmes. Le derby du Sud a tenu toutes ses promesses dans une ambiance de folie. Puis se sont les stars parisiennes qui ont dû batailler pour s’imposer en fin de rencontre. Les supporters des Crocos ont été gâtés. Mais ce soir, pas de star, pas de derby, ni de paillettes. Pour autant, le match contre l’En Avant de Guingamp n’en demeure pas moins un test important de ce début de saison.

Bernard Blaquart : « Je crains le réveil de cette équipe »

Quand les Bretons quitteront le stade des Costières, nous en saurons un peu plus sur les possibilités des Nîmois. Nul doute que s’ils arrivent à jouer au niveau qu’ils ont montré lors des deux premières réceptions, le résultat sera positif. En revanche, dans le cas où les Crocos seraient piégés par une équipe qui a perdu tous ses matches, des questions ne manqueraient pas de se poser.

Nicolas Benezet entouré par Mohamed Benyahia et Benoit Poulain, c’était le temps des copains aux Nîmes Olympique (Photo Objectif gard.com / MA)

Car, même si le classement du Nîmes Olympique le place bien au chaud, à la 10e place, le combat du maintien est loin d’être terminé. Dans cet optique, une victoire Nîmoise placerait les Costarmoricains 20e et dernier à 11 points des Crocos. Cela ne se serait pas négligeable. Face à la plus mauvaise défense (17 buts encaissés en 6 matches) du championnat, la puissance de feu de la bande à Blaquart (13 buts de marqués) peut faire chanter les Costières.

Mustapha Diallo : « J’ai de la peine pour eux »

Le test sera aussi intéressant pour la défense du N.O. À 13 reprises, Paul Bernardoni est allé chercher le ballon au fond de ses filets. Il n’y a que Karl-Johan Johsson, le portier de l’EAG, qui a connu pire. Si le calendrier Nîmois a été compliqué, celui des Guingampais n’a pas été de tout repos. Cinq de leurs six adversaires sont classés dans les huit premiers (PSG, Lille, Toulouse, Marseille et Saint-Etienne). Alors la lanterne rouge n’est peut-être pas à sa place.

Mustapha Diallo retrouvera ce soir ces anciens coéquipiers (Photo Anthony Maurin / Objectif Gard)

D’ailleurs, c’est exactement le point de vue de Bernard Blaquart, l’entraîneur Nîmois : « Je crains le réveil de cette équipe. » Après avoir passé cinq ans chez les bretons, Mustapha Diallo, le milieu de terrain des Crocos ne se réjouit pas des malheurs de L’En Avant de Guingamp : « J’ai de la peine pour eux .» Mais passé l’émotion, il ne se trompera de camp : « Il faut taper là où cela fait mal », en clair, il ne faudra pas faire de sentiment.

Nicolas Benezet : « On ne vient pas pour faire du tourisme »

Nicolas Benezet n’aura pas d’état d’âme non plus : « On ne vient pas pour faire du tourisme. » L’ancien petit prince des Costières a passé dix ans à Nîmes, avant de partir en 2013. Depuis il a bourlingué à Évian, Caen et depuis 2015 à Guingamp. Pour Diallo et Benezet, cette rencontre aura une saveur particulière. Pour Rachid Alioui aussi. Non seulement parce que lui aussi a porté le maillot de l’EAG mais surtout, et à la surprise générale, parce qu'il fait son retour dans le groupe.

Denis Bouanga pourrait être titulaire contre Guingamp (Photo Anthony Maurin / Objectif Gard)

Depuis la rupture d’un tendon de l’ischio-jambier le 11 mai à Reims, Il n’a plus joué. Pas même avec la réserve. Il remplace numériquement Anthony Briançon, qui est forfait suite à sa blessure au genou contractée à Monaco. Le staff préfère le ménager avant le derby à Montpellier. Face à Guingamp, le 11 de départ pourrait être le suivant. Bernardoni – Paquiez, Landre, Lybohy, Miguel – Bouanga, Diallo, Bobichon, Ripart – Guillaume, Bozok. Remplaçants : Valette, Valls, Alakouch, Thioub, Depres, Maouassa et Alioui.

Les retrouvailles seront peut-être poignantes pour certains, mais il faudra laisser les amitiés aux vestiaires, car les Nîmois auront une belle occasion de distancer un concurrent direct pour le maintien. Cela serait la meilleure des préparations avant le derby de dimanche.

Norman Jardin

Etiquette

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité