ActualitésSociété

NÎMES La visite musicale de Jean-Paul Fournier au CPI de Montaury

Le maire de Nîmes s'est rendu au Centre de protection infantile de Montaury qui accueille notamment des enfants polyhandicapés.

Jean-Noël Cabanis a accueilli son ami Jean-Paul Fournier (photo Corentin Corger)

À titre informel, Jean-Paul Fournier, maire de Nîmes, s'est rendu au CPI (Centre de protection infantile) de Montaury afin de rencontrer enfants et personnels de cet établissement réservé aux polyhandicapés. 

C'était en 2011 pour l'inauguration de nouveaux locaux que Jean-Paul Fournier s'était rendu pour la dernière fois au CPI de Montaury. Ce mardi matin, "rien à inaugurer, ni de crédits à demander", plaisantait Jean-Noël Cabanis, président du conseil de surveillance, en accueillant son hôte. Ce dernier était accompagné de Marie-Chantal Barbusse, ajointe et déléguée à l'action sociale et de Christophe Rolland, délégué au handicap. Une visite souhaitée par la directrice du CPI, Fanny Salles : "on veut garder le lien avec la municipalité. C'est important qu'elle comprenne comment on travaille et voit les évolutions de la structure." 

Toiligha a impressionné l'assistance en jouant du bao pao (photo Corentin Corger)

Un site qui regroupe un hôpital de jour dédié à la pédopsychiatrie qui comprend 24 enfants et l'EEAP (Établissement pour enfants et adolescents polyhandicapés). C'est sur ce lieu que s'est concentrée la visite où le maire, son adjointe et son conseiller ont d'abord été reçus par la chorale. Ils ont eu droit à une prestation originale du jeune Toiligha qui a joué du bao-pao (*) pour baguette assistée par ordinateur. Ce dernier coupe un faisceau laser avec sa baguette et donne le rythme de la mélodie.

Un instrument qui s'adapte aux enfants en situation de handicap mental et moteur. Les 68 enfants de l'EEAP sont tous polyhandicapés, ce qui nécessite un personnel important, quasiment une personne par enfant. Des résidents encore acceptés après 21 ans car les maisons d'accueil spécialisées, censées les recevoir par la suite, affichent au complet. C'est le cas aussi à Montaury où une trentaine d'enfants sont inscrits sur liste d'attente.

Fanny Salles et le maire sur la terrasse de l'établissement (photo Corentin Corger)

Les représentants de la Ville ont ensuite visité l'internat. Entre huit et dix-huit enfants sont également accueillis la nuit. "On limite à deux nuits par semaine pour que toutes les familles en bénéficient. C'est un moment de répit pour elles", souligne la directrice. Des enfants qui ne viennent pas seulement du Gard mais des communes limitrophes comme Mauguio, Lunel et Arles.

Une visite toujours chargée en émotion. "C'est intéressant mais c'est lourd. Je suis toujours impressionné du travail réalisé quand je viens ici. Il faut tirer un grand coup de chapeau au personnel et nous le soutenons", confie Jean-Paul Fournier. Maintenant que la restructuration des bâtiments est terminée c'est un remodelage de l'espace extérieur que souhaite la directrice : "la piscine n'est pas adaptée pour les enfants. Nous aimerions la transformer en jeux d'eau. Nous pourrions aussi installer un trampoline, même allongé cela serait bénéfique. Ils ont besoin de s'épanouir." Pour le moment les sorties s'effectuent en dehors de l'établissement. Même si le financement ne peut être porté que par le Département et l'Agence régionale de santé, la mairie pourra soutenir de nouveaux projets. Il le faut, tant ce lieu est indispensable pour de nombreuses familles.

Corentin Corger

* Le bao-pao est un instrument de musique composé de quatre arcs métalliques au bout desquels se trouve un rayon laser, avec aussi des baguettes, pédales, pupitres, sans oublier synthé, sono et tout un système informatique.

Etiquette

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité