A la uneActualité générale.Faits Divers

EXCLUSIF Un corps découvert, ce samedi, dans la forêt de Clarensac : la piste d’Antoine évoquée

Ce matin sur place à Clarensac, les gendarmes bouclent le massif forestier. Photo Objectif Gard/ B.DLC

Des chasseurs ont fait, ce samedi matin, une macabre découverte sur la commune de Clarensac. En pleine forêt, en s'approchant d'un arbre, dans un endroit très difficile d'accès, ils ont vu un squelette pendu à un arbre.

De nombreux gendarmes ont immédiatement quadrillé la zone, rendant impossible l'accès au massif forestier qui surplombe la commune de Clarensac. Le chemin Saint-Roman, situé à la sortie du village, en direction de la commune de Saint-Côme a été envahi par, " de nombreuses voitures de gendarmes et celle du médecin légiste. Il y avait aussi des techniciens en scènes de crime ", affirme un habitant du quartier pavillonnaire situé juste en dessous du lieu de la découverte du corps.

" Ici les découvertes de corps sont rares, et là je suis obligée de penser à la disparition du jeune Antoine, un gamin du village, introuvable depuis mars 2016. J'espère que ce n'est pas lui ", espère une villageoise. Dans le bar du village ce samedi matin, d'autres habitants ont constaté une agitation inhabituelle des forces de l'ordre se rendant dans le massif forestier, lieu de prédilection des chasseurs.

Antoine Z., 16 ans, s'est volatilisé le 1er mars 2016. Il a disparu après être venu dans un commerce du village. Depuis des moyens considérables sont mis en oeuvre pour le retrouver. Des battues ont été organisées, les gendarmes ont sillonné la zone, avec des chiens, mais aussi en faisant survoler le secteur par des drones.

La photo d'Antoine, comme celle de Lucas disparu à Bagnols-sur-Cèze un an avant, sont affichées partout en France. Les disparitions des deux adolescents font parties de plus médiatisées de l'hexagone.

Il y a un instant le procureur de la République de Nîmes, Éric Maurel, nous a confirmé certains éléments et confié la suite de la procédure : " Un corps non identifié a été découvert ce matin à Clarensac. Les moyens importants engagés s'expliquent par le contexte de la disparition du jeune Antoine. J'ai demandé en urgence une autopsie et des expertises ADN très rapides ", selon le procureur.

Selon nos renseignements des documents ont été découverts près du corps sans savoir pour l'instant s'ils appartiennent à la malheureuse victime. Les parents d'Antoine ont reçu les gendarmes cet après-midi. " On a préféré voir les parents pour expliquer ce que je viens de vous déclarer il y a un instant. Tous les moyens disponibles sont engagés aujourd'hui, c'est une enquête prioritaire, mais il n'y a, je le répète, aucune certitude sur l'identité du corps retrouvé", ajoute le procureur Maurel.

Boris De la Cruz

Etiquette

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité