A la uneFaits Divers

EXCLUSIF Le chauffeur du préfet et du ministre de l’Intérieur placé en garde à vue à Nîmes

Il est renvoyé devant le tribunal correctionnel de Nîmes pour "outrage à magistrat", "conduite dangereuse et vitesse excessive". Il fait en outre l'objet d'une enquête pénale dont la victime est un policier !

Photo Objectif Gard

Le chauffeur du préfet du Gard a été placé en garde à vue cette semaine et présenté dans la foulée au parquet de Nîmes, mercredi. Il a été placé sous contrôle judiciaire avec interdiction de conduire.

Le chauffard insulte un magistrat et mène à la préfecture

L'origine de la procédure remonte au mois de mai dernier dans les rues de Nîmes. Alors qu'il est avec sa voiture personnelle et qu'il se rend au travail, il aurait eu une "attitude dangereuse", selon une source proche de l'enquête. Avenue Kennedy, il essaie de dépasser des voitures à l'arrêt dans un bouchon en s'imposant au volant de son automobile. Mais devant lui, un automobiliste ne se laisse pas impressionner, il s'agit d'un magistrat en fonction au palais de justice de Nîmes.

Le chauffeur officiel de la préfecture serait sorti de la voiture et aurait insulté et outragé le juge qui était dans la file d'attente des automobiles. Un magistrat qui avait montré au préalable sa carte professionnelle, histoire de calmer un peu le jeu et surtout les ardeurs du conducteur.

Mais face aux insultes grossières répétées, une enquête de police s'est déroulée. Ce n'est que plusieurs mois plus tard que les policiers du commissariat de Nîmes sont parvenus à mettre un nom sur le chauffard. Et là, branle-bas de combat, car il s'agit du chauffeur du préfet du Gard qui a été identifié comme le conducteur irascible.... Un homme qui était il y a quelques mois encore à Paris, un des chauffeurs du ministre de l'intérieur, Gérard Collomb. Il conduisait le ministre d'État dans ses déplacements officiels. Dans la semaine le chauffeur du préfet a été convoqué au commissariat de Nîmes et placé en garde à vue.

Il conteste l'intégralité des faits

Mis en cause, le chauffeur, qui ne véhiculait pas le préfet au moment des faits, a une version totalement opposée à celle du magistrat avec qui il a eu une altercation sur la route.  "Il conteste l'intégralité des faits reprochés et il a une version très différente. Mais c'est la parole d'un magistrat contre celle d'un citoyen ordinaire", estime son avocat, maître Saâdia Essakhi.

Le problème pour le chauffeur qui a été renvoyé devant le tribunal correctionnel pour "conduite dangereuse, vitesse excessive et outrage à magistrat", c'est qu'il a un autre dossier pénal sur les bras. En effet, une enquête est en cours concernant des faits de "harcèlement" sur un policier municipal. Des faits qu'il conteste aussi.

En attendant, le préfet du Gard va être obligé de se mettre au footing. Il y a quelques jours c'est sa voiture de fonction qui a été dégradé par un furieux qui a jeté un autoradio. Ce coup-ci, c'est son chauffeur qui est en panne judiciaire.

Boris De la Cruz

Etiquette

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

Vous aimeriez aussi

1 commentaire sur “EXCLUSIF Le chauffeur du préfet et du ministre de l’Intérieur placé en garde à vue à Nîmes”

  1. Un proche d’un président, un proche du maire, un ancien proche d’un ministre de l’intérieur et proche d’un préfet, le responsable de la pénalisation des délits routiers de la municipale de montpellier, le chef des la police d’arles et tous les autres… Il n y a que les citoyens normaux qui soit correctes dans la vie. Et c’est eux que l’on soupçonne des pires turpitudes et pour lesquels ils créent des lois pour les piéger. Volontairement je n’ai pas rappelé les turpides des élus,c’est un euphémisme. Il serait temps que nous prenions conscience de la déliquescence de notre société provoquée en grande partie par les avantages, privilèges, et laisser aller de nos élus et de la fonction publique. Tout cela n’ a rien à voir avec le chômage ou l’immigration mais bien avec des gens « normaux »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité