A la uneActualitésPubli ReportageSociété

AGGLO SPHÈRE Pourquoi ils ont choisi de devenir Ambassadeurs d’Openîmes

Ce jeudi 11 octobre, à partir de 19h, les Ambassadeurs et leurs invités sont les hôtes d'Openîmes au siège parisien de leur partenaire, la banque LCL.

Publi Reportage

Hérauts volontaires et chantres bénévoles d'un territoire qu'ils chérissent, ils sont déjà nombreux à s'être enrôlés au sein de l'amicale assemblée des Ambassadeurs d'Openîmes.

Une pacifique légion civile qui accueille en son sein, sans distinction, professionnels du tourisme, commerçants, touristes, chefs d’entreprises, étudiants, futurs salariés ou simples particuliers ayant en commun le désir de faire la promotion de la Métropole nîmoise et du Gard. Avant le coup d'envoi de cette soirée parisienne qui portera l'initiative sur les fonts baptismaux, Objectif Gard a pu rencontrer trois de ces Ambassadeurs et connaître leurs motivations.

Mylène Mouton se réjouit d'intégrer les Ambassadeurs (Photo : DR)

Commerçante bien connue des Nîmois pour la fameuse brandade de morue artisanale fabriquée par son époux Christophe, Mylène Mouton, la gérante de La Nîmoise n'a pas attendue d'être intronisée Ambassadrice pour se lancer dans la promotion de Nîmes et du Gard. "Je suis une amoureuse inconditionnelle de ma ville et de notre département, lâche-t-elle d'emblée avec conviction et enthousiasme. Depuis toujours, à la boutique, je renseigne mes clients de passage, Français ou étrangers, sur les trésors culturels, architecturaux et gastronomiques dont regorge notre territoire". Dès lors quoi de plus naturel que de devenir une ambassadrice d'Openîmes. Un rôle qu'elle prend très au sérieux et qu'elle se "réjouit à l'avance" d'assumer.

Mickaël Bresson dirige la société nîmoise Phytocontrol (Photo : DR)

Lui aussi au rang de ces femmes et de ces hommes qui ont à coeur de partager leur fierté de vivre ici, Mickaël Bresson, le directeur de la société Phytocontrol, évoque le soutien reçu par la Métropole nîmoise dans le développement de sa société, désormais actrice majeure dans le domaine de l'analyse de l'eau et des aliments en Europe : "Phytocontrol est une entreprise nîmoise qui a été incubée et a prospéré au sein du BIC Innovup nîmois. Nous avons toujours été soutenus dans notre développement par Nîmes métropole et il me paraissait naturel, et comme je l'ai d'ailleurs toujours fait en tant que Gardois de naissance, de faire la promotion de notre territoire. Nous sommes, d'une certaine façon, les témoins et l'incarnation de la réussite de ce territoire et de son dynamisme industriel".

Propriétaire de l'hôtel Imperator de Nîmes, Céline Falco est honorée de devenir Ambassadrice du territoire (Photo : DR)

Vice-présidente du groupe Paris Inn et responsable du groupe Maison Albar, le nouveau propriétaire de l'hôtel Imperator, la néo-Nîmoise Céline Falco se dit "très honorée de faire partie des Ambassadeurs chargés de faire la promotion de notre belle région". Pour la jeune femme, qui a repris le prestigieux établissement hôtelier nîmois avec son époux l'an dernier, cet engagement désintéressé et volontariste résonnait comme une évidence. "Nous allons faire de l'Imperator un lieu de vie où les Nîmois pourront se retrouver. Nous allons redorer le blason de la ville en y offrant une large place à la culture, aux traditions locales - taurines en particulier - , à l'art nîmois et à l'archéologie romaine. Nous nous attacherons à faire rayonner Nîmes et ses atouts au-delà des frontières régionales et internationales à travers nos activités".

On le voit, ce soir et plus tard, la mission que se sont assignés de ces Ambassadeurs ne se résumera pas à servir des rochers au chocolat à leurs invités. Et ce même si certains ne manqueront pas de les remercier de les avoir régalés de leurs conseils et recommandations au sujet d'un accueillant territoire qui, après avoir tellement dit " Olé ! " prouve qu'il sait aussi dire " Hello ! "...

Comment devenir Ambassadeur ? Pour devenir Ambassadeurs, il suffit simplement de faire la démarche de remplir le formulaire en ligne (www.openimes.fr). Et comme au Loto, 100% des gagnants ont tenté leur chance !

Publireportage

Etiquette

Philippe Gavillet de Peney

Après avoir traîné ma plume et ma carcasse un peu partout dans les rédactions des quotidiens régionaux de l'Hexagone, j'ai posé mes valises à Objectif Gard en mars 2016. Couteau suisse de la rédaction, j'interviens dans plusieurs rubriques avec une inclination plus marquée pour le sport, les portraits et les sujets de société...

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité