Actualités

CENDRAS L’abeille, gardienne de la biodiversité

Le Syndicat des hautes vallées cévenoles adhère désormais au programme de l'Unaf. Photo Élodie Boschet/Objectif Gard

Un nouveau rucher a été installé à Cendras dans le cadre d’un programme initié par l’Union nationale de l’apiculture française (Unaf), auquel le Syndicat mixte des hautes vallées cévenoles apporte son soutien.

Comme l’ont déjà fait par le passé 80 partenaires (collectivités et entreprises privées) en France, le Syndicat des hautes vallées cévenoles vient à son tour de rejoindre le programme lancé en 2005 : « L’abeille, sentinelle de l’environnement ». Celui-ci a pour objectif de sensibiliser le grand public au rôle fondamental de l’abeille dans notre biodiversité.

Une ruche comme support de sensibilisation

Une action qui s’inscrit parfaitement dans les missions du syndicat sur la préservation de l’environnement et de la biodiversité. « Nous avons eu envie de jouer notre partition dans ce combat mené depuis longtemps par l’Unaf face aux nombreuses agressions que l’abeille subit », explique le président, Yannick Louche. Il faut dire que les Cévennes ne sont pas épargnées par la chute des populations d’abeilles. La faute « aux pesticides, aux prédateurs et aux bouleversements climatiques », précise Henri Clément, secrétaire général de l’Unaf. « En France, poursuit-il, le taux de mortalité des abeilles est passé de 5 à 30% par an. »

Pour préserver cet insecte, si petit mais pourtant si fondamental pour le maintien des écosystèmes naturels et pour le développement de l’agriculture, des ruchers pédagogiques sont installés dans le cadre du fameux programme. « On s’en sert comme support de sensibilisation en organisant des ateliers autour de l’extraction du miel, par exemple », commente Henri Clément. L’association Les Jardins du Galeizon, qui détient déjà un rucher-école depuis plusieurs années, assure avec plaisir et passion la gestion et le suivi des trois nouvelles ruches récemment installées sur le territoire. Dans la vallée du Galeizon, tout est mis en œuvre pour accueillir les abeilles à bras ouvert.

Élodie Boschet

Etiquette

Elodie Boschet

Elodie Boschet, journaliste à Objectif Gard depuis septembre 2013.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité