Faits Divers

NÎMES Perquisition de la police, en pleine journée, dans un commerce du centre-ville

Vue aérienne du centre ville de Nîmes. DR

La brigade anti-cambriolage de la sûreté départementale a fait une descente remarquée, mardi vers midi, sur la Place Belle Croix, en plein centre-ville de Nîmes.

C'est un magasin qui a fait l'objet d'une fermeture judiciaire qui était perquisitionné par les enquêteurs. Un commerce qui achetait des objets, notamment des télévisions, des ordinateurs et de la hi-fi et dont les patrons revendaient les produits. Jusque-là rien d'illégal, sauf que les deux responsables, mis en examen depuis quelques semaines pour "recel de vol", n'étaient, selon l'enquête, pas très regardant sur la provenance des produits.

D'ailleurs, ils enregistraient très peu l'entrée et la provenance des objets comme la loi l'impose pour ce genre d'activité. En effet, le commerce aurait accueilli à bras ouverts, deux cambrioleurs mis en cause dans 105 vols dans des habitations et des commerces des secteurs de la Placette et du boulevard Jean-Jaurès à Nîmes. Des cambrioleurs interpellés par la sûreté départementale en janvier dernier, qui écoulaient dans cette enseigne ayant pignon sur rue une grande partie de la marchandise dérobée chez des particuliers. Les policiers ont dévalisé hier midi le local et il n'est pas certain qu'il reste grand-chose après leur passage.

Etiquette

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité