RCNG NîmesSports Gard

RCN : Olivier Bonné : « Je crois qu’on va être le grain de sel »

Le président du Rugby Club Nîmois revient sur la victoire de son équipe face à Narbonne et sur le début de saison prometteur.

Le président du RCN n’a pas voulu regarder la transformation de la gagne contre Narbonne (photo Norman Jardin / Objectif Gard)

Troisième de sa poule de fédérale 1 avec une série de quatre matches sans défaite, le RCN a réussi son début de championnat. Olivier Bonné, le président de Rugby Club Nîmois, nous livre ses impressions avant d’accueillir Ceret, samedi à Kaufmann.

Objectif Gard : Que retenez-vous du dernier match contre Narbonne (victoire 25-23) ?

Olivier Bonné : « Le stade était archicomble et cela faisait longtemps. Ensuite, nous faisons un match plein et de gagner à la dernière seconde, c’est exceptionnel. »

Vous n’avez pas regardé la transformation de la victoire. Pourquoi ?

« Parce que je n’y croyais pas en fait. Elle n’était pas facile et il la met. Bravo. »

C’était l’après-midi idéale pour faire la promotion de rugby à Nîmes ?

« Oui, il me semble. Nous avions invité tous les clubs du département. On fait plus de 3 500 personnes. Il faisait un temps idéal. C’était très sympa. »

« Je pense que le potentiel de l’équipe est très important »

Pensez-vous pouvoir faire venir autant de monde quand l’adversaire sera moins prestigieux ?

« On essaye. Pour Narbonne, nous avons fait une énorme communication. On espère que le public va suivre. Chaque match, ici, ça joue au vrai rugby. On joue sur l’évitement et tout ce qui fait la beauté de ce sport. Il faut que le public vienne voir comment cela se passe et quand il vient, il revient. »

Quel bilan tirez-vous des cinq de ce début de saison ?

« Je pense que le potentiel de l’équipe est très important. C’est encore un peu tôt car il n’y a eu que cinq matches et nous avons changé énormément de choses. Mais j’ai  grand espoir en dans l’avenir. Depuis six ans que je préside le club, on a été habitué à avoir toutes les années des saisons magnifiques. Cette année, jamais le championnat n’a été aussi relevé. Avec Roman, Narbonne et Aubenas, nous avons trois équipes de très haut niveau et il faut rajouter Blagnac. Je crois qu’on va être le grain de sel. »

Le plan de restructuration de club est bien enclenché ?

« Il est en marche mais au tout début et il est très ambitieux. »

Propos recueillis par Norman Jardin

Etiquette

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité