A la uneActualitésRCNG NîmesSports Gard

RCN Sans forcer, Nîmes domine Céret

Le RCN a enchaîné une troisième victoire consécutive à domicile en battant Céret 26-16, qui n'a inscrit aucun point en deuxième période.

L'arrière Mathieu Roucoux a rapidement mis les siens sur de bons rails en inscrivant un essai dès la 4e minute (photo Armand Veron/RCN)

Le RCN est toujours invaincu cette saison après son succès acquis à domicile face à Céret 26-16. Une performance mitigée qui vient terminer une série de trois matches à Kaufmann conclut par trois succès.

Pour ce troisième match consécutif disputé à domicile, le RCN voulait forcément réussir la passe de trois victoires. Pour la réception de Céret, seuls Tim Daniel, suspendu après avoir reçu deux cartons jaunes, et Mickaël Darmon, touché aux côtes et laissé au repos, manquaient à l'appel.

C'est d'ailleurs son remplaçant à l'arrière, Mathieu Roucoux, qui lançait magistralement les débats. En solitaire, il perforait la défense catalane pour inscrire le premier essai de la partie. Aleyrangues se chargeait de la transformation (7-0, 4e). Les visiteurs réagissaient par l'intermédiaire de leurs avants qui échouaient à quelques centimètres de la ligne d'essai après une touche. Sur l'action suivante, c'était en force que Céret revenait au score, par l'intermédiaire du troisième ligne Arnaudies. Pas tout à fait, car Duret ne bonifiait pas cet essai (7-5, 9e).

Le buteur céretan se rattrapait sur pénalité, en répondant à celle inscrite par Aleyrangues (10-8, 17e). Le rythme était peu intense mais s’accélérait sur quelques éclats. Les Catalans prenaient l'avantage grâce au petit coup de pied rasant de Duret qui trouvait Bosch sur le côté gauche. L'ailier profitait de la mauvaise couverture défensive nîmoise pour marquer le deuxième essai des visiteurs, non transformé (10-13, 21e). Mais dans cette première période, ça se rendait coup pour coup. Trois minutes plus tard, c'est à nouveau Roucoux qui sonnait la charge et servait Chiker qui aplatissait dans l'en-but. Aleyrangues trouvait les perches et le RCN repassait en tête (17-13, 24e).

Zéro pointé pour Céret

La seconde période s'est résumée au jeu au pied d'Aleyrangues qui a inscrit neuf points (photo Armand Veron/RCN)

Quatre incursions pour quatre essais. On assistait à une leçon de réalisme de part et d'autres dans un stade Kaufmann assez dépeuplé ce soir. Seulement 500 supporters ont garni les tribunes. Ils n'auront d'ailleurs pas grand chose à retenir des quinze dernières minutes de la première période. Si ce n'est la réduction du score de Duret, sur pénalité (17-16, 27e) et le carton jaune brandit contre Granal pour Céret. Les joueurs des Pyrénées-Orientales passaient même à 13 au retour des vestiaires après l'avertissement reçu par Coma (47e).

Les Nîmois aussi se retrouvaient en infériorité numérique avec la sortie de Binard (50e). À 14 contre 14, cela n'a pas libéré les espaces et jeu était très brouillon. Les seules péripéties sont venues du pied droit d'Aleyrangues qui a été parfait ce soir avec 100% de réussite (6/6). Le demi d'ouverture du RCN a inscrit trois pénalités dans ce deuxième acte très pauvre en occasions d'essais. Les Céretans ont tenté de prendre le dessus en mêlée mais sans aucune conséquence au score puisque dans ces 40 minutes, ils n'ont inscrit aucun point ! Un compteur resté bloqué à 16 alors que celui des locaux a mis du temps à augmenter. À dix minutes du terme, il n'y avait que quatre points d'écart. Mais les Catalans n'ont jamais semblé en mesure de pouvoir gagner.

On retiendra la victoire et une deuxième place provisoire au classement de cette poule 3 de Fédérale 1. En attendant les matches de demain, notamment celui d'Aubenas, prochain adversaire du RCN dimanche prochain, qui joue à Castanet.

Corentin Corger

FICHE TECHNIQUE

NÎMES – CÉRET (Mi-temps : 17-16). Stade Nicolas-Kaufmann. Environ 500 spectateurs. Arbitre : M. Rozier.

Nîmes : (1) Litzler, (2) Tourek, (3) Oliver, (4) Leboulanger, (5) Orengo, (6) Llabres, (7) Binard, (8) Alcade, (9) Berger, (10) Aleyrangues, (11) Chiker, (12) Robbe, (13) Raynaud, (14) Bosca, (15) Roucoux. Entrés en jeu: Nouri, Faceries, Max, Simon, Pichard, Gori, Perrigot. Entraîneur : Armand Mardon.

Points pour Nîmes : 4 pénalités d’Aleyrangues (13e, 58e, 69e, 75e), 2 essais de Roucoux (4e), Chiker (24e) transformations d’Aleyrangues (4et 24e).

Carton jaune à Nîmes : Binard (50e),

Céret : (1) Melaine, (2) Duverge, (3) Pomponio, (18) Fiches , (5) Pardo Butina, (6) Granal, (7) Flores, (8) Arnaudies, (9) Torres, (10) Duret, (11) Faconnier, (12) Margail, (13) Coma, (14) Bosch, (15) Denos. Entrés en jeu : Lopez, Perez, Montenegro, Bimenyimana. Entraîneur : Nicolas Grelon et Christian Bramon.

Points pour Céret : 2 pénalités de Duret (17e, 27e) , 2 essais de Arnaudies (9e), Bosch (21e)

Carton jaune à Céret : Coma (47e), Margail (75e),

Évolution du score : 7-0 (4e), 7-5 (9e), 10-5 (13e), 10-8 (17e), 10-13 (21e), 17-13 (24e), 17-16 (27e), 20-16 (58e), 23-16 (69e) et 26-16 (75e).

Etiquette

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité