A la uneActualitésSociété

SAMEDI DE RIRE Voiture de fête et miel des Cévennes : ce que vous en pensez !

Vous nous lisez, alors nous aussi on vous lit : on est comme ça chez Objectif Gard.

(Giphy / DR)

Cette semaine, et sans surprise, l'interdiction des voitures de fête des fêtes votives a déclenché une avalanche de commentaires. Sollicités dans le cadre de notre question-sondage de la semaine, les internautes se sont prononcés à 66% en faveur du maintien de ces véhicules folkloriques. Florilège.

Pour éviter les... dérapages des voitures de fête et surtout de ceux qui les conduisent, Marion avance une solution : "Tout simplement faire souffler chaque conducteur avant qu'il prenne le volant !!!!!!!!! Au lieu de tout dépenser dans de l'alcool, qui investisse dans des alcootest !". Jean-Marc est encore plus péremptoire : "il faut surtout interdire qu'elles soient conduites par des drogués et des ivrognes!" Pas fan des chevaux vapeurs, Aurélie prône un retour aux chevaux, les vrais ! : "les voitures de fètes, c'est pas la tradition, la tradition sont les taureaux, les chevaux". Laura coupe la poire en deux en proposant une variante originale qui aurait comme bénéfice collatéral de remettre la jeunesse au sport et lui faire profiter de ses vertus cardinales d'abstinence : "On peut laisser les voitures du moins la carcasse et enlever le moteur c'est les jeunes qui poussent pour avancer je connait des villages où c'est comme ça et aucun problème". C'est vrai que conduire bourré c'est pas bien mais toujours possible. Pousser bourré est sûrement plus problématique...

Le fameux miel des Cévennes !

La découverte par les gendarmes au Vigan d'une plantation de cannabis de près de 500 pieds de  plantés sous serre ou séchés, de 2,5 kilos d'herbe, et la saisie de plus de 45 000 euros en liquide a suscité plusieurs réactions dont celle goguenarde de Pierre qui vante les bienfaits du "miel des Cévennes" une terre de taiseux où si chacun s'occupe de ses oignons tout le monde n'en fait pas pousser. Et quand Morgan avance au sujet de "l'agriculteur" à la main verte qu'il s'agissait "de sa consommation personnelle", Sam s'interroge et prend les choses par le... bambou : "Il devait héberger des pandas pas possible...". Le rebelle Mickaël croit avoir compris la raison de l'intervention de la maréchaussée. Il nous explique tout ! : "C'est juste pour récupérer le fric!!!! L'état ne supporte pas que l'on fasse de l'argent dans leur dos alors que les premiers voleurs ce sont eux". la morale est sauve : les voleurs sont volés ! Nananère... Ce sera tout pour cette fois.

Philippe GAVILLET de PENEY

Etiquette

Philippe Gavillet de Peney

Après avoir traîné ma plume et ma carcasse un peu partout dans les rédactions des quotidiens régionaux de l'Hexagone, j'ai posé mes valises à Objectif Gard en mars 2016. Couteau suisse de la rédaction, j'interviens dans plusieurs rubriques avec une inclination plus marquée pour le sport, les portraits et les sujets de société...

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité