Éco StoryEconomiePubli Reportage

ÉCO STORY Gard rhodanien : le Contrat de transition écologique, déjà du concret

Au printemps dernier, le Gard rhodanien et Aramon faisaient partie des trois premiers territoires à être sélectionnés par le gouvernement dans le cadre du nouveau dispositif du Contrat de transition écologique (CTE).

Publi Reportage

Lors du conseil communautaire de l'Agglo du Gard rhodanien le 8 octobre dernier (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Moins de six mois plus tard, alors que le CTE Aramon-Gard rhodanien doit être officiellement signé d’ici la fin de l’année par l’État, l’Agglo du Gard rhodanien et la Communauté de communes du Pont du Gard, les premières actions concrètes se mettent en place.

Un timing serré, inhérent au principe du CTE : rassembler dans un contrat co-construit des projets ayant trait à la transition écologique à l’échelle d’un territoire, des projets portés soit par les collectivités territoriales soit par les acteurs privés accompagnées par l’État, avec des objectifs quantifiés sur quatre ans.

Autant dire que la large mobilisation des acteurs locaux, du député Anthony Cellier aux présidents des deux intercommunalités du Gard rhodanien et du Pont du Gard, Jean-Christian Rey et Claude Martinet, en passant par EDF, n’est pas retombée, loin de là. Cette même mobilisation qui a permis au territoire d’Aramon, impacté par la fermeture de la centrale thermique d’EDF, et au Gard rhodanien et son tissu d’entreprises, de se compléter pour faire partie des précurseurs au niveau national de ce nouveau dispositif est désormais mise au service de son application.

Un territoire carrefour

Il faut dire que le territoire possède tous les atouts pour que le CTE soit un succès : un fort potentiel géographique, le Gard rhodanien étant au carrefour des grandes voies de circulation du pays, des infrastructures uniques, avec le site de Marcoule ou encore le projet multimodal l’Ardoise éco fret mais aussi un large vivier d’entreprises industrielles innovantes. En effet, un quart des entreprises du Gard rhodanien, soit pas moins de 2 500 entités, sont directement concernées par les activités des cleantechs, les technologies propres. C’est une des raisons qui ont poussé les acteurs locaux publics et privés à monter le projet Cleantech vallée, avec pour but, à terme, de faire du Gard rhodanien une référence nationale dans ce domaine.

Des engagements concrets dès aujourd’hui

Pour y parvenir, l’Agglo du Gard rhodanien et la Communauté de communes du Pont du Gard s’engagent concrètement, sans attendre la signature formelle du CTE. Ainsi, le 8 octobre dernier, l’Agglo du Gard rhodanien a voté à l’unanimité en conseil communautaire les termes du CTE Aramon Gard rhodanien, l’adhésion à l’association Cleantech vallée, mais aussi et surtout le contrat d’objectif avec l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (ADEME).

Ce contrat d’objectif prévoit notamment la réalisation d’un Plan climat air énergie territorial mutualisé entre les deux intercommunalités, la mise en place d’un programme territorial de développement du photovoltaïque pour faciliter l’émergence de projets sur les toitures et surfaces artificialisées, un accompagnement des porteurs de projets publics ou privés de rénovation énergétique des bâtiments, une action à l’échelle du territoire pour favoriser et accompagner le développement des véhicules propres dans les flottes publiques et privées ou encore l’extension de la démarche d’Écologie industrielle territoriale.

Autant d’actions concrètes à conduire rapidement, le contrat étant conclu pour quatre ans, avec un soutien significatif de l’ADEME, qui prend en charge l’animation et l’ingénierie nécessaires pour une durée de quatre ans. Un contrat d’objectif qui vient en appui du Contrat de transition écologique avec le même but : accompagner par des projets concrets la mutation écologique et économique du territoire.

Pour aller plus loin 

Vous avez un projet de création ou de reprise d’entreprise ? L’Office des entreprises de l’agglomération du Gard Rhodanien est situé à la Maison de l’entreprise, rue Fernand-Jarrié à Bagnols. Il est ouvert du lundi au jeudi de 8h30 à 12h30 et de 13h30 à 17h30, et le vendredi de 8h30 à 12h30 et de 13h30 à 16h30. Plus d’informations sur le site internet de l’Office, au 04 66 79 38 00 et par mail à l’adresse suivante : contact.eco@gardrhodanien.com.

Etiquette

Thierry Allard

31 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire également

Close
Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité