A la uneFaits Divers

NÎMES Personnes âgées agressées : 17 victimes et deux gardes à vue

Un jeune majeur de 19 ans et un mineur âgé de 15 ans ont été interpellés mercredi et placés en garde à vue par le groupe criminel de la sûreté départementale de Nîmes.

Les enquêteurs soupçonnaient qu'ils étaient à l'origine d'une série de vols avec violence notamment sur des personnes âgées. Certaines victimes ont été grièvement blessées et ont bénéficié, pour certaines d'entre elles, d'ITT supérieure à 30 jours et 45 jours. Des faits qui se sont déroulés en mai et juin dernier, dans les secteurs de la route de Beaucaire et du chemin bas-d'Avignon d'où sont originaires les deux complices.

Ils agressaient leurs proies en arrivant par-derrière en scooter. Le passager du deux-roues arrachait le sac de la victime en restant sur l'engin. Parfois le voltigeur descendait du scooter pour s'en prendre physiquement à la personne vulnérable qui était traînée à terre lorsqu'elle ne lâchait pas son sac ou ses bijoux. En garde à vue, le mineur a réfuté la totalité des infractions, tandis que le majeur, qui est détenu depuis quelques semaines pour des délits similaires, a reconnu sa participation.

Une information judiciaire a été ouverte pour "vols avec violence en réunion et sur des personnes vulnérables avec des ITT qui sont parfois très importantes, selon le vice-procureur, Patrick Bottero. "La lutte contre les auteurs de vols avec violence est une priorité pour le parquet de Nîmes, avec des condamnations exemplaires comme récemment dans le dossier de la gare ", poursuit le représentant du ministère public. Un mandat de dépôt est requis pour le majeur et un placement en centre éducatif fermé pour le mineur, déjà défavorablement connu des autorités judiciaires.

Etiquette

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

Vous aimeriez aussi

1 commentaire sur “NÎMES Personnes âgées agressées : 17 victimes et deux gardes à vue”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité